Pollution de l’environnement par les bouteilles en plastiques, du statu quo!

Les bouteilles en plastique s’observent encore dans plusieurs localités du pays où elles sont jetées par des individus après usage. Pourtant, ces bouteilles en plastiques sont classées dans la catégorie des grands pollueurs de l’environnement.

Parmi les endroits où s’observent encore des bouteilles en plastique figure le Lac Tanganyika. Sur ce lac flottent des bouteilles d’eau minérale les plus consommées au Burundi, à savoir Kinju et Aquavie. Flottent sur ce lac également, des bouteilles de la boisson énergisante Energy et celles de différents jus soit importés ou produits localement. Pareilles bouteilles en plastique s’observent également dans différents quartiers de la Mairie de Bujumbura. ‘’Au niveau des ménages, nous utilisons ces bouteilles en plastique pour l’achat de l’huile et du pétrole. Plusieurs bouteilles sont visibles au niveau des caniveaux et au bord de différentes rivières’’. Indique cet habitant de Bujumbura, la capitale économique du pays.

Ces bouteilles en plastique baignent aussi dans différentes rivières de la Mairie de Bujumbura. Des enfants s’amusent avec ces bouteilles, ce qui inquiète certains parents. ‘’Actuellement, les enfants jouent avec ces bouteilles au niveau des quartiers. Certaines rivières qui se déversent dans le Lac Tanganyika sont devenues un dépotoir de ces bouteilles’’. 

La situation est ainsi alors que le décret du 8 Août 2018 qui interdit la fabrication, l’utilisation et le commerce des sachets, stipule que ces bouteilles en plastique doivent retourner chez les fournisseurs qui en assurent le stockage, le recyclage ou la valorisation.