Les pluies diluviennes qui se sont abattues ce dimanche sur Bujumbura et ses environs ont causé des pertes humaines et matérielles

Une personne tuée et plus de quatre cents maisons détruites, tel est bilan des pluies diluviennes qui se sont abattues ce dimanche sur la province de Bujumbura et sur la capitale économique du Burundi. Cette ville a été la plus touchée par ces intempéries.

En zone Kanyosha de la commune Muha, une fille nommée Chanciella Kaneza est morte électrocutée lorsqu’elle essayait de s’appuyer sur un poteau électrique qui est tombée suite aux pluies torrentielles de ce dimanche 21 mars 2021.

En zone Musaga de la même commune, plus de deux cents maisons ont été détruites dans différents quartiers suite à ces fortes pluies, selon les habitants de cette zone. Toujours dans la commune Muha, cette fois-ci en zone Kanyosha, plus de septante maisons du quartier Musama et plus de quarante maisons du quartier Gisyo ont été détruites par ces pluies torrentielles. Dans cette commune, les salles de classes n’ont pas été épargnées. Les toitures des salles de classe du petit séminaire Kanyosha ont été emportées.

Dans la commune Ntahangwa au nord de la ville de Bujumbura, trois maisons ont été détruites au quartier Uwinterekkwa. Cinq salles de classes dans le quartier Carama de cette même commune ont été démolies.

Dans la province Bujumbura, commune Mutimbuzi en zone Gatumba, cent dix maisons ont été démolies, cent quarante toitures de maisons ont été envolées, onze salles de classes du Lycée Kigwati2, deux bureaux des directeurs tous ont été détruits par ces fortes pluies.

La police confirme qu’une personne est morte suite à ces pluies. Elle fait également savoir que soixante-treize maisons de la zone Musaga, cent cinquante maisons de la zone Kanyosha ,5 églises et une salle de classe ont été détruites par ces pluies torrentielles.