Les habitants de Cibitoke sombrent de plus en plus dans le désespoir suite aux tempêtes qu’ils ne cessent d’essuyer

Grande désolation de plusieurs ménages de la province Cibitoke. De fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours ont détruit des maisons et abimé plusieurs hectares de cultures.  

La dernière tempête s’est abattue sur la province ce dimanche 11 octobre. Ces fortes pluies étaient également mêlées de grêle. Ce jour-là, plus de 25 hectares de cultures vivrières de zone Buzirasazi en commune Mugwi, province Cibitoke ont été endommagés. Les bananeraies et les cultures de maniocs ont été les plus affectées. Une centaine de maisons ont également été emportées par ces pluies.

Des infrastructures publiques, dont 6 salles de classe et 2 Eglises, n’ont pas été épargnées.  

Les familles victimes de ces intempéries ne savent plus à quel saint se vouer. Elles sollicitent l’intervention de l’administration. De son côté, l’administration communale demande à la population non affectée de faire preuve de solidarité en attendant que l’aide soit disponible.

Vendredi dernier, des telles pluies ont également endommagé des cultures vivrières et des maisons dans les communes Mugina et Mabayi de la même province de Cibitoke.

La population de toutes ces trois communes de la province Cibitoke craint une probable famine si rien n’est fait dans l’immédiat.