Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

De fortes pluies font des dégâts en zone Kanyosha

Deux personnes blessées, plusieurs maisons détruites en zone Kanyosha, de la commune Muha dans la municipalité de Bujumbura, tel est le bilan des dégâts occasionnés par les fortes pluies qui se sont abattues dans cette localité la nuit de ce mardi. Les populations des quartiers touchés par cette catastrophe demandent d’être assistées, dans la mesure où elles ont presque tout perdu.

Ces fortes pluies se sont déversées de minuit à 3 heures du matin en zone Kanyosha ont causé beaucoup de dégâts. A part deux personnes blessées par les charpentes des maisons qui sont tombées sur elles, ce citoyen indique que plusieurs maisons ont été aussi détruites ‘’ Les quartiers les plus touchés sont entre autre Kizingwe-Bihara, Nyabugete et Ruziba. Les eaux de ruissellement en provenance des collines surplombant la ville de Bujumbura ont endommagé beaucoup de choses. Des maisons dont on ignore l’effectif ont été détruites. Même à l’heure où je te parle, il y en a qui continuent à s’effondrer tandis que d’autres présentent  des fissures. ‘’

Ces pluies ont également emporté plusieurs objets qui se trouvaient à l’intérieur des maisons. Le peu qui restait, soulignent nos sources, ont été endommagés. Pour le moment les habitants des quartiers victimes de cette catastrophe demandent d’être assistés : ‘’ Nous  sommes  dans la désolation. L’eau a inondé nos maisons et a emporté le matériel  de couchage, les ustensiles de cuisine. Quant aux cahiers de nos enfants, ils sont pleins de boue, donc inutilisables. Nous demandons alors au gouvernement et autres bienfaiteurs de s’activer pour  nous venir en aide. ‘’

De plus, les eaux de la rivière Kizingwe ont débordé et cassé un tuyau de la REGIDESO qui sert pour l’alimentation en eau potable dans cette zone Kanyosha. Comme conséquences, nombreux robinets sont à sec. Les habitants craignent d’attraper des maladies des mains sales puisque certains  se contentent depuis ce matin de l’eau de cette même rivière Kizingwe, une eau pleine de  saletés.

A ce propos, nous avons  tenté de joindre Dévote Ndayisenga, administrateur de la commune Muha, mais elle n’a pas décroché son téléphone portable.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech