Nakivale : Le capital de Donatien dépasse quatre millions

Donatien Rukundo fait partie des réfugiés burundais qui font le commerce des produits de plusieurs sortes dans des boutiques à l’intérieur du camp de Nakivale en Ouganda. Ce réfugié déclare avoir vu son capital doublé dans moins de quatre ans.

Donatien Rukundo affirme qu’il avait un capital de 2 millions au démarrage de son commerce il y a 3 ans et demi. Aujourd’hui, Donatien Rukundo déclare avoir plus de 4 millions de shillings comme capital. Au bout de la journée, ce réfugié peut vendre des marchandises d’une valeur compris entre 60 et 120 mille shillings et parfois plus.

« Durant la période de paiement de la ration alimentaire aux réfugiés, je peux vendre des marchandises dont la valeur est comprise entre 200 et 400 mille shillings. Dans cette période, il y en a même qui remboursent leurs dettes. C’est cet argent qui nous permet de combler la ration alimentaire et de couvrir les soins médicaux », explique Donatien.

Toutefois, ce Burundais de 46 ans fait face à certains défis dans son commerce. « Parfois certains remboursent leurs dettes avec retard. Les prix des denrées ont également grimpé ces derniers jours », indique le boutiquier.

Ce père de 8 enfants dit qu’il a besoin d’un capital plus gros pour le développement de sa famille.

Donatien Rukundo fait partie de plus de 400 mille Burundais qui ont fui le pays depuis le début de la crise liée au troisième mandat du président de la République en 2015.   

Avec l'appui de Austrian Development Cooperation