Une sexagénaire de Ntega succombe de ses blessures après avoir été malmenée par un fonctionnaire de l’Etat

Marie Nkoribwirizwa est finalement décédée ce lundi 17 Août après une période d’une semaine passée à l’hôpital de Kinyinya de la province Kirundo. Cette vielle femme était admise à l’hôpital après des coups lui infligés par le secrétaire du directeur provincial de l’enseignement à Kirundo. La famille de la victime réclame justice.

La personne à l’origine de ce décès se nomme Pasteur Nkurikiye et travaille comme secrétaire du directeur provincial de l’enseignement à Kirundo. Selon nos sources, après le décès de la vielle dame, le responsable de sa mort a été directement emprisonné. Les mêmes sources révèlent que ce mercredi 19 Août, la famille de la victime a comparu au Tribunal de Grande Instance de Kirundo mais n’a pas été entendue. Les juges ont indiqué qu’ils sont empêchés pour des raisons de service. Cette famille a été invitée à revenir vendredi. Dans l’entre temps, la famille de la victime demande à la justice de sévir et de ne pas laisser ce crime impuni, surtout que cette autorité n’en est pas à son premier forfait même si il n’a jamais été inquiété par la justice.

Pasteur Nkurikiye, qui a battu Marie Nkoribwirizwa, est aujourd’hui incarcéré dans les cachots du tribunal de grande instance de Kirundo.

Marie Nkoribwirizwa, qui est morte, a été violentée pour être intervenue afin d’empêcher Pasteur Nkurikiye de tabasser une personne de la localité qui sortait de la toilette de cette vieille dame. Pasteur Nkurikiye accusait cette personne d’être un voleur.