Les membres du parti CNL toujours victimes de la chasse aux sorcières

Les chanteurs membres du parti CNL réunis au sein du club ‘’Inkumbuzi’’ ont été transférés à la prison centrale de Mpimba ce mardi 22 septembre. Ils avaient comparu devant le procureur de la République de Muha. Ces militants du parti CNL sont accusés d’avoir des liens avec des groupes armés.

Aimable Ndayishimiye, Justin Nizigiyimana et le prénommé Bonfils, sont les membres du parti CNL qui ont été transférés à  la prison centrale de Mpimba. Ils sont tous chanteurs de l’orchestre ‘’Inkumbuzi’’ appartenant au parti CNL.

Selon nos sources au sein de ce parti, ils sont accusés d’avoir des liens avec les groupes armés. Après 10 jours d’incarcération dans les cachots du service national des renseignements, les trois chanteurs ont comparu ce mardi 22 septembre devant le procureur de la République au parquet de Muha. C’est par après qu’ils ont été transférés à la prison centrale de Mpimba

Selon toujours nos sources, ces militants du parti CNL auraient été torturés à voir les marques de blessures qui étaient encoure visibles lors de leur comparution. Ces membres du parti CNL ont été arrêtés par le commissaire Désiré Uwamahoro le 12 de ce mois à leur domicile sis au quartier Ruziba , zone Kanyosha de la commune Muha puis conduits dans un des cachots du service national des renseignements en zone Rohero.