Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Où sont trois combattants du mouvement RED-Tabara ?

Où sont  trois combattants du mouvement RED-Tabara ?

Trois combattants du mouvement armé RED-Tabara ont été remis au Service des Renseignements après une détention de plus de deux ans à la prison centrale de Mpimba. Plus de trois mois sans aucune nouvelle d’eux, les proches et les familles alertent pour leur sécurité.   

C’est en date du 30 juillet 2021 que le Rwanda a remis officiellement au Burundi  19 combattants du mouvement rebelle RED-Tabara que l’armée rwandaise avait capturé. Après une détention par le Service National des Renseignements, ces combattants ont été tous transférés à la prison centrale de Mpimba (Bujumbura Mairie) en novembre 2021. Mais depuis quelques mois, trois ont été remis encore aux agents de la documentation.

Gérard Niyonkuru  est le premier à avoir été séparé de ces codétenus, c’était le 21 février 2024. Il a été isolé des autres prisonniers pour par la suite être ramené à la police présidentielle. Sept jours après, le 28 février 2024, Egide Nkurunziza et Saturne Minani ont subi la même opération et ont été conduits, selon des sources internes à la prison centrale de Mpimba,  de façon inhumaine au service des renseignements. Inquiétés à la fois par leur situation sécuritaire et  leur état de santé, leurs familles alertent les instances habilités : « Nous ne savons pas s’ils sont encore vivants ou s’ils seraient morts. Nous craignons aussi qu’ils soient enrôlés dans d’autres actes ignobles ou de criminalités. Nous voulons réellement être informés de leur situation actuelle. »

Le premier responsable, précisent les proches de ces trois prisonniers,  est l’ancien directeur de la prison de Mpimba prénommé Serge et surnommé GIKONA car c’est lui qui les a remis au Service National des Renseignements.

Remis par Kigali le 30 juillet 2021 à Gitega, 19 combattants du mouvement RED-Tabara avaient été appréhendés en septembre 2020 par l’armée rwandaise.  Depuis novembre 2021, ils sont détenus à la prison centrale de Mpimba. Au mois de février 2022, deux des 19 combattants remis par Kigali ont été acquittés et libérés. Les 17 autres ont été condamnés à perpétuité par le Tribunal de Grande Instance Muha au mois de juillet 2022. Ces combattants ont interjeté appel et le dossier est encore pendant devant la cour d’appel.

 

………………..

Photo : Les 19 combattants du RED-Tabara  remis par Kigali, à la frontière Gasenyi-Nimba (30 juillet 2021)

 

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 263 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech