Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le Directeur de la prison centrale de Mpimba détient illégalement depuis 7 ans un jeune homme.

Le Directeur de la prison centrale de Mpimba détient illégalement depuis 7 ans un jeune homme.

Agé actuellement de 25 ans, Pierre Nkurunziza reste en prison en dépit des décisions
judiciaires déjà rendues pour sa libération. Depuis, il totalise 7 ans en prison.
Pierre NKURUNZIZA a été arrêté par la police en avril 2016 à son domicile sis en zone
Musaga de la commune Muha en mairie de Bujumbura. Après une semaine incarcéré dans les
cachots du Service National des Renseignements accusé d’avoir participé dans les
manifestations contre le troisième mandat de feu Président Pierre NKURUNZIZA, il a été
transféré à la prison centrale de Mpimba le 12 avril de la même année.
Selon ses proches, il a comparu devant le Tribunal de Grande Instance en mairie de
Bujumbura en chambre de conseil au mois de mai 2016. Cette dernière lui a accordé une
liberté provisoire comme le prouve la signification de l’ordonnance motivée signée le 31
mai 2016 en possession de la RPA.
Au lieu d’être libéré, nos sources font savoir qu’il lui a été signifié que le ministère public a
interjeté appel à la Cour d’appel. Depuis lors, cette Cour d’appel n’a jamais programmé cette
affaire enregistrée sous le numéro RMP 154912/B.E.
Après 6 ans en détention, le procureur du parquet de Mukaza, Alexis Banryatuyaga, a
ordonné sa libération. Son billet d’élargissement se trouve à la direction de la prison de
Mpimba depuis Juillet 2022, précisent les mêmes sources.

Serges NIBIGIRA dit GIKONA, directeur de la prison centrale de Mpimba a refusé de le
libérer. Les sources de la RPA révèlent que cette autorité a bien précise que seul l’ordre
émanant du Service National des Renseignements le fera sortir de cette maison de détention.
Pierre Nkurunziza totalise bientôt une année après l’émission de son billet d’élargissement et
7ans de détention injuste.
Les amis et proches de la victime demandent que justice lui soit rendu.
A ce propos, la rédaction de la RPA a tenté de joindre Serges NIBIGIRA dit GIKONA,
directeur de la prison centrale de Mpimba, mais il est resté injoignable.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 220 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech