Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La population de Kibezi demande la libération de leur chef de zone incarcéré depuis la semaine dernière.

Le chef de zone Kibezi en commune Mugamba de la province Bururi est incarcéré depuis jeudi de la semaine dernière. Victime d’avoir interdit aux imbonerakure du parti CNDD-FDD de malmener les citoyens en leur obligeant de donner des contributions forcées, la population de cette localité demande sa libération.

Vincent MISIGARO est le nom du chef de zone Kibezi en commune Mugamba dont la population dénonce sa détention illégale. Ces habitants indiquent que Vincent MISAGARO est incarcéré aux cachots de la Brigade Mugamba depuis jeudi le 07 octobre de cette année  accusé d’avoir empêché  aux imbonerakure de collecter de force de l’argent auprès de la population. Un des habitants raconte. « Le chef de zone Kibezi de la commune Mugamba est détenu depuis jeudi pour avoir interdit aux imbonerakure de la localité de Gitumba de collecter de force de l’argent auprès des citoyens. Il leur a demandé : «  Où est-ce que vous amenez l’argent que vous collectez ? Qui vous a ordonné d’aller collecter de l’argent ? ». Il est emprisonné aux cachots de la Brigade Mugamba jusqu’aujourd’hui ». 

Vincent MISIGARO est aussi victime de s’opposer souvent à l’arrestation illégale des citoyens de l’ethnie Tusti de cette localité. « Il est également victime de défendre les pensionnés militaires de l’ethnie Tutsi. Quand la police vient faire la fouille-perquisition ou arrêter les gens, il demande pourquoi ces pensionnés sont arrêtés alors que la police n’a rien trouvé de chez eux », ajoute notre source.

Les habitants de la zone Kibezi sont frustrés de l’incarcération injuste de leur chef de zone et demandent avec insistance sa libération car, d’après eux, il priorise toujours le bien-être de toute la population. « Les habitants sont dans une grande colère car ce chef de zone est détenu injustement du simple fait qu’il a refusé que la population qu’il dirige soit malmenée. Les gens ne comprennent pas comment un bon dirigeant qui se préoccupe du bien-être des citoyens soit incarcéré », déplore notre source.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Vénuste NTAHOMBAYE, l’administrateur de la commune Mugamba, pour qu’il puisse s’exprimer à propos de cette détention de Vincent MISIGARO, chef de zone Kibezi.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 241 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech