Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Jean Berchimans Nduwayo de Ruyigi reste introuvable depuis ce lundi

Un commerçant du chef-lieu de la province Ruyigi est sans trace depuis ce lundi. Ses proches craignent pour sa sécurité d’autant plus qu’ils l’ont cherché dans différents cachots mais sans le retrouver. 

Ce commerçant de la ville de Ruyigi porté disparu depuis ce lundi s’appelle Jean Berchimans Nduwayo alias Juma. Il habitait le quartier Kinyabakecuru de la même ville. Selon un de ses voisins, Jean Berchimans est sorti de la maison à 14 heures. Il y avait un véhicule qui stationnait tout près de chez lui à bord duquel étaient des individus non identifiés et ces derniers l’ont embarqué.   « Sa femme croyait qu’il était au travail car elle l’a vu sortir de la maison. Elle a appris de la part des autres commerçants qu’il n’était pas au travail. Ces derniers  lui demandaient pourquoi son mari n’était pas au travail. Son téléphone était éteint. Certains de ses voisins qui étaient sur place affirment qu’il a été embarqué à bord d’un véhicule qui stationnait tout près de chez lui ».   

Un des amis de Jean Berchimans Nduwayo indique qu’il lui a parlé vers 15 heures et il lui a dit qu’il est à Gitega. A son deuxième appel, il lui a fait savoir qu’il est au niveau de Bugarama. Il l’a appelé encore mais, cette fois, son téléphone était éteint. « Entre 15 heures et 16 heures, il a appelé un de ses amis pour lui dire qu’ils ne peuvent pas compter sur lui car il est à Gitega. Ils ont voulu savoir pourquoi il a voyagé précipitamment mais son téléphone était éteint. Ils ont essayé encore une fois et il a répondu qu’il arrive au niveau de Bugarama à Muramvya. Depuis ce jour, on a aucune nouvelle de lui car son téléphone est éteint », a indiqué un de ses amis. 

Les proches de Jean Berchimans indiquent qu’ils l’ont cherché dans différents cachots mais sans succès. Ils précisent qu’ils ont alerté les autorités administratives et policières mais ces dernières n’ont pas encore réagi. Ils demandent d’être informés du lieu de détention du leur et qu’on leur montre son corps s’il serait déjà tué afin qu’il soit enterré dans la dignité.

Les voisins de Jean Berchimans affirment qu’il vivait en harmonie avec l’entourage et ne participait dans aucune formation politique.

La rédaction de la RPA a essayé de joindre Antoinette Semugara, administrateur de la commune Ruyigi, ainsi que le commissaire provincial pour de plus amples éclaircissements sur l’enlèvement de ce commerçant de la ville de Ruyigi mais sans y parvenir.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 160 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech