Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Une victime des coups et blessures a été retrouvée pendue à Mutanga- Sud

Un corps sans vie d'un individu de sexe masculin a été retrouvé ce mercredi matin pendu au quartier Mutanga- Sud de la Mairie de Bujumbura. Des sources sur place indiquent que la victime est décédée des suites des coups et blessures lui infligés. Deux personnes ont été appréhendées par la police pour des raisons d’enquête.

C’était aux environs de 6 heures du matin de ce mercredi lorsque certains habitants du quartier Mutanga- Sud se sont aperçus d’un cadavre pendu sur un arbre se trouvant chez un prénommé Yannick connu sous le sobriquet de Kariri. Les informations en provenance de cette localité révèlent qu’après le constat, certains habitants ont alerté l’administration. Une des sources de la RPA au quartier Mutanga- Sud fait savoir que la victime était de sexe masculin et que son corps présentait des signes qui montrent qu’elle a d’abord été battue avant d’être accrochée sur un arbre. « D’après ce qui se dit dans le voisinage, le prénommé Yannick avait l’habitude d’inviter chez lui des gens. Ils buvaient de l’alcool avec ces invités et y passaient souvent la nuit. Ses voisins se lamentaient des fois qu’ils ne dorment pas tranquillement à cause des tapages nocturnes et qu’ils s’inquiétaient des va-et-vient de ces gens. Hier donc, la victime qui se trouve être un vendeur d’habits était venue demander de l’argent que Yannick lui devait sur plusieurs habits qu’elle lui avait vendu. Au lieu de lui payer son argent, Yannick et ses amis auraient décidé de battre à mort cet homme. Après avoir constaté qu’il est mort, Yannick et ses amis ont vite mis la ceinture d’un pantalon qu’il portait au niveau de son coup et l’ont pendu sur un arbre », indique notre source.

Quand la police est arrivée sur les lieux, elle a descendu le cadavre de cet arbre et a, par la suite, procédé à une fouille perquisition dans le ménage où le cadavre a été découvert. Au cours de cette fouille, nos sources font savoir que la carte d’identité de la victime et sa mallette ont été retrouvées à l’intérieur de la maison. La police a fait savoir par après que, d’après les informations collectées, la victime aurait été tuée entre 20 heures et 22 heures de ce mardi. Elle a également ajouté qu’elle venait de découvrir après une vérification du téléphone appartenant au prénommé Yannick que des échanges téléphoniques ont eu lieu ce mardi aux environs de 19 heures entre lui et la victime. La police a ainsi donc procédé à l’arrestation de Yannick et de son domestique pour des raisons d’enquête.

Le corps sans vie de la victime a été acheminé dans l’une des morgues de la Mairie de Bujumbura.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 241 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech