Des espions burundais arrêtés à Uvira en possession d’engins explosifs

Deux Imbonerakure de la zone Maramvya, commune Mutimbuzi de la province Bujumbura sont détenus pour vol à main armée dans l’une des prisons de la République Démocratique du Congo. Informateurs d’un haut cadre du Service National de Renseignement burundais, ces jeunes du parti au pouvoir sont cités dans différents crimes.

Ces Imbonerakure ont été arrêtés la nuit du samedi 20 mars 2021. Il s’agit de  Ibrahim Bizimana surnommé Mafyeri, natif de la colline Maramvya et Olivier Ndagijimana, natif du de la zone Gihanga, en province Bubanza. Ils habitaient tous les deux dans la zone Maramvya de la commune Mutimbuzi.

Selon les informations recueillies auprès des Imbonerakure de ladite zone, ces jeunes du parti de l’aigle ont traversé la frontière burundo-congolaise la nuit du samedi 20 mars et sont passés par la colline de Vugizo Warubondo. Leur destination était la localité de Kiliba Ondes.

Selon toujours nos sources, les informations faisant état de leur arrestation dans la localité d’Uvira en possession de grenades, ont été propagées dans des groupes WhatsApp des bagumyabanga de la commune Mutimbuzi la même nuit de samedi.

Ibrahim Bizimana surnommé Mafyeri et Olivier Ndagijimana, ainsi que leur complice congolais qui les hébergeait ont été arrêtés pour vol à main armée.

Des mouchards opérant en RDC pour le compte d’un homme de main burundais

Les informations à la disposition de la RPA révèlent que ces Imbonerakure sont payés par le Service National de Renseignement du Burundi et œuvrent comme informateurs en   République Démocratiques du Congo. Les sources de la RPA précisent que Kiliba Ondes est une région que ces Imbonerakure connaissent comme leur poche car ils y vont souvent sur ordre de l’un des officiers du service de renseignement burundais, Joseph Mathias Niyonzima surnommé Kazungu, en vue de traquer des groupes d’hommes armés accusés par Gitega de perturber la sécurité. Le meneur de cette mission clandestine, à savoir Joseph Mathias Niyonzima, fournit à ses acolytes tous les équipements nécessaires dont des fusils et des tenues militaires pour se déguiser.

Les habitants de la zone Maramvya affirment que Mafyeri et Olivier sont des Imbonerakure cités dans différents crimes dont la torture, le kidnapping et les assassinats ciblés. La population locale révèle également que ces criminels enterraient leurs victimes dans des fosses communes, lorsqu’ils ne les jetaient pas dans la rivière Rusizi. Selon ces mêmes habitants de Maramvya, tous ces meurtres sont commis au vu et au su de Joseph Mathias Niyonzima surnommé Kazungu qui se charge de faire sortir ses pions de prison à chaque fois qu’ils sont arrêtés.

A titre illustratif, selon les informations données par certains habitants de la commune Mutimbuzi et confirmées par certains Imbonerakure de la localité, en 2020 au mois de Mars, ces bourreaux ont été appréhendés en flagrant délit après avoir tué un commerçant de la zone Musenyi, commune Mpanda de la province Bubanza. Mafyeri et Olivier ont été arrêtés par le surnommé Kazungu en personne et conduits à la prison centrale de Mpimba. Mais deux semaines après, le même officier et également leur chaperon les a faits libérés.