Intolérance politique toujours rampante au Burundi

L’intolérance politique  est toujours signalée  en commune Muhuta  de la province Rumonge. Trois permanences du parti CNL ont été détruites dans moins d’un mois.

La permanence du CNL qui a été détruite la nuit de ce lundi est celle de la colline Bitwe en commune Muhuta. Les imbonerakure sont pointés du doigt dans la destruction des permanences du parti CNL. « Nous avons eu connaissance  de la destruction de notre permanence à notre réveil  le matin. C’est vraiment honteux. Il n’y a que des imbonerakure qui détruisent nos permanences », déclare un membre du parti CNL.

Les membres du parti CNL indiquent qu’ils ont saisi les autorités mais en vain. « Ils le font au vue et au su des autorités. Mais, ils ne sont jamais inquiétés. Il n’y a même pas d’enquête et personne n’est jamais poursuivi », se plaint un autre membre du parti CNL

Les autres permanences qui ont été détruites en commune Muhuta sont celles des collines Buringa et Gakuyo.

La rédaction n’a pas pu joindre Domitille NTUNZWENIMANA, administrateur de la commune Muhuta,  pour qu’elle donne de plus amples éclaircissements.