Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des centaines de policiers réclament leurs dus

Des centaines de policiers réclament leurs dus

Plus de 700 policiers viennent de passer 6 mois sans percevoir de salaires. Ces
policiers ont été renvoyés à la fin de l’année dernière avant l’âge de la retraite.
Jusqu’à présent, ils ne reçoivent rien.
Ces policiers étaient affectés dans différentes provinces du pays. Ils étaient de
la catégorie des hommes de troupe. Ils indiquent qu’ils n’ont pas été
rémunérés depuis le mois d’octobre de l’an 2022. Selon eux, leurs salaires ont
été suspendus alors qu’ils étaient toujours en fonction. Après deux mois sans
salaires, ils se sont adressés à la direction générale de la police. « En fin
novembre, nous sommes allés réclamer à la direction générale de la police. Et
ils nous ont promis de corriger l’erreur.» Explique l’un d’entre eux.
La promesse n’a pas toutefois été tenue. Ces policiers sont retournés en grand
nombre cette fois-ci à la direction générale de la police. A leur grande surprise,
on leur a annoncé la fin que leur carrière prenait fin à la fin de l’an 2022. « Ils
nous ont dit qu’ils nous contacteront le moment de régularisation. »
Ces policiers qui sont à plus de 700 sont nés en 1977 et 1978. Selon le
règlement policier, les policiers de la catégorie Homme de troupe prennent
leur retraite à 46 ans. L’âge statutaire est de 45 ans avec une année de
prolongation devenue obligatoire. Tous ces policiers ont donc été renvoyés
avant d’atteindre l’âge de la retraite prévue dans la loi.
Après des dizaines d’années au service de l’Etat, ces policiers ont été renvoyés
sans aucun document officiel mentionnant le motif de la fin de leur carrière. Ils
n’ont reçu que la décharge à la remise de la tenue et arme de fonction.
Ces policiers réclament les salaires des derniers mois qu’ils ont prestés. Ils ont
aussi besoin de connaître le motif de leur renvoi. « Si nous avons été mis à la
retraite, que la pension de retraite nous soit octroyée. »
Nous avons essayé de contacter Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de
l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique mais
sans succès.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 253 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech