Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bientôt, une force régionale pour combattre les forces négatives

Une force régionale ayant pour mission de combattre les forces négatives va bientôt être  mise en place. Cela a été convenu  lors des conclusions d’un mini-sommet des chefs d’Etats de la communauté de l’Afrique de l’Est tenue ce jeudi  à Nairobi au Kenya. Dans un communiqué sorti à la fin de cette rencontre, ces  chefs d’Etats ont souligné que tous les groupes armés étrangers présents sur le sol congolais doivent être désarmés et regagner leurs pays respectifs.

Le déploiement urgent d'une  force régionale pour aider à contenir et, si nécessaire, combattre les forces négatives présentes  en République Démocratique du Congo  est l’un des points de la conclusion de ce jeudi des  chefs d’Etats de la communauté est- africaine  à Nairobi au Kenya.

Le sommet de ces chefs d’Etat s’est tenu  après quelques jours de l’adhésion  de la RDC comme septième membre de  la Communauté de l'Afrique de l'Est.

Dans un communiqué  qui semble ambiguë sorti à l’issu de ce mini-sommet des cinq chefs d’Etats de l’EAC qui ont été invités à prendre part à cette  rencontre, les dirigeants d'Afrique de l'Est ont lancé un avertissement aux groupes se trouvant sur le sol congolais les exhortant à choisir le dialogue ou à être considérés comme des ennemis de tous. De plus, il a été  ordonné que la planification d’une force régionale  commence   avec effet immédiat avec la pleine consultation des autorités compétentes de la  région. Ces  chefs d’Etats se sont  convenus par la suite  que les groupes armés étrangers présents en RDC doivent être désarmés et retourner  immédiatement dans leurs pays de provenance.

Par ailleurs, la communauté de l’Afrique de l’Est  dispose d’une armée dénommée « La Force en attente de l'Afrique de l'Est », une organisation régionale dont le mandat est de renforcer la paix et la sécurité dans la région. Il s'agit de l'une des cinq forces multidimensionnelles régionales de la Force africaine en attente (FAA) en sigle, de composantes militaires, policières et civiles.

De surcroît, il y a également le rôle de  la MONUSCO qui a été confirmé et repris dans l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la région de 2013. Ces dernières années, le rôle principal de la MONUSCO est de protéger les civils congolais.

La mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives, lit-on toujours dans ce communiqué,  commence immédiatement sous la direction de la RDC. Mais entretemps, cette décision ne montre pas comment cette nouvelle armée régionale sera financée.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 272 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech