Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un ancien député du Cndd-Fdd à l’origine de la zizanie au sein de l’association des rabatteurs de Bujumbura

Certains rabatteurs du Burundi réclament une assemblée générale pour dégager la lumière sur la démission de leur président. Ces membres de l’association ‘’Urunani rw’Abakokayi’’ dénoncent les tentatives de certaines personnes de prendre la tête de cette association par force.

Après une semaine sans traces de leur président, certains membres de l’association des rabatteurs ‘’Urunani rw’Abakokayi’’ indiquent qu’ils ont été surpris de voir le vice-président du comité de leur association leur remettre la lettre de démission du président. ‘’Le mandat de l’actuel président de l’association était encore en cours. Normalement, il aurait dû convoquer une réunion et expliquer à l’assemblée générale les raisons de sa démission. En cas d’extrême urgence, il doit s’entretenir avec les responsables des parkings et non seulement avec le comité. Cette lettre de démission qui  a été présentée par les membres du comité ne comporte aucune date. Elle a tout d’un tract.’’ S’interrogent ces membres.

Ces rabatteurs pensent que le président de leur association en la personne de Jean Claude Gahitira a été victime d’intimidations. Lewis Niyongabo, pointé du doigt dans ces actes d’intimidations du président de l’association Urunani rw’Abakokayi et également rabatteur, fut député de la mandature 2015-2020. Nous l’avons contacté mais il n’a pas décroché son cellulaire.

Son vice-président du nom de Léopold et surnommé Nyangoma est accusé par certains rabatteurs de collaborer avec l’ancien député Lewis Niyongabo. Le même Nyangoma nous a signifié qu’une réunion générale était en cours de préparation. ‘’ Je ne peux pas m’exprimer avant de connaître l’issu de la réunion prévue avec les membres du comité. Mais tout ce que je peux vous dire, c’est que personne ne peut faire signer de force une lettre de démission à une personne  raisonnable.’’ Dixit le numéro deux de l’association des rabatteurs.

Pour le moment, il règne un climat malsain au sein de l’association Urunani rw’Abakokayi car la majeure partie des rabatteurs ne veut pas s’acquitter de leur contribution avant la réunion générale.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 316 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech