Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les administratifs du quartier Gatunguru sont complices dans des cambriolages.

Les administratifs  à la base  au quartier Gatunguru, zone Rubirizi  de la commune Mutimbuzi sont cités dans les actes de vol  qui se sont multipliés ces derniers jours  dans cette localité. Un des voleurs récemment appréhendé a révélé ses complices parmi les administratifs et certains habitants chargés de sécurité.    Ces derniers  les hébergent lorsqu’ ils viennent voler.

Le quartier Gatunguru est l’un des quartiers où, à cause d’une recrudescence de cas de vol, les habitants disent qu’ils ne peuvent plus dormir tranquillement la nuit de peur d’être cambriolés. Les voleurs trouent les maisons et emportent les objets de valeur. Comme le témoigne un des habitants de cette localité, un des deux voleurs qui ont été appréhendés la semaine dernière en train de voler dans la localité communément appelée Kwitangi au quartier Gatunguru a révélé le nom de l’un des habitants chargé de sécurité qui les aide à cambrioler en collaboration avec certains administratifs. « J’ai entendu que l’un de ces deux bandits attrapés est mort par la suite. L’autre est détenu aux cachots à Kamenge. L’un des habitants chargés de sécurité qui les hébergeaint est surnommé Homeboy. Ces habitants chargés de sécurité collaborent avec les chefs de cellules. Alors, ces voleurs étaient hébergés chez lui avant d’aller voler pendant la nuit. Le matin,  ils retournaient d’où ils venaient. C’est pourquoi cette histoire s’est passée  sous un silence total. Mais,  les gens qui sont victimes de ces cambriolages sont très nombreux ici. La plupart des habitants n’ont plus de télévisions, de radios, d’ordinateurs car ils ont été volés », précise- t- il.

Ces habitants de Gatunguru relèvent pour expliquer cette complicité des administratifs  du  quartier Gatunguru que tous ces actes de vol passent  sans suite. Aucune enquête n’est faite pour identifier les auteurs. «Plusieurs ménages ont été cambriolés.  Mais,  il n’y a aucun jour où les administratifs ont organisé une réunion de sécurité pour s’enquérir de la situation afin de la résoudre. Les gens sont volés et il n’y a aucune suite. C’est pourquoi les habitants se plaignent que les responsables dans tout cela sont en grande partie les autorités administratives», ajoute notre source.     

A propos de ces accusations des habitants de Gatunguru, la rédaction n’a pas pu joindre Siméon BUTOYI, administrateur de la commune Mutimbuzi.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech