Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le Chef de zone Gasenyi emprisonné pour fraude de carburant.

Le chef de zone GASENYI en commune  Buganda de la province CIBITOKE vient de  passer 4 au cachot du commissariat provincial de police. Il est accusé d’être impliqué dans du commerce illicite du carburant.

Mao Mbazumutima, Chef de zone  Gasenyi  a été arrêté le 15 avril  courant. Il se trouvait  dans les environs de la rivière Rusizi. Des sources sur place indiquent qu’il était accompagné d’un groupe de membres de la milice imbonerakure. Selon ces sources  ils s’y étaient rendus pour récupérer un colis venant de la  République Démocratique du  Congo contenant 800 litres de carburant. Le groupe d’Imbonerakure devrait jouer le rôle de porteur  alors que  le chef de zone, Mao  Mbazumutima, devrait jouer le convoyeur, histoire d’assurer la sécurité du colis.

Cependant, le plan a été déjoué par des militaires qui gardent la frontière. Ils ont arrêté le chef de zone qui, depuis, loge dans le cachot du commissariat provincial de police au chef-lieu de la province de Cibitoke.

Déjà, le chef de zone, Mao Mbazumutima,  était cité dans une autre affaire en rapport avec la  commercialisation illicite du carburant. Le 12 avril  courant,  un groupe d’imbonerakure a été surpris en possession de 500 litres de carburant  et  un autre groupe a été surpris avec les 800 litres du  carburant le 15avril. Ce carburant avait été volé au site de construction du  barrage KABU -16. Les jeunes gens arrêtés avaient, selon nos sources, cité le nom de Mao Mbazumutima comme étant  le propriétaire du carburant volé.

La rédaction de la RPA a tenté de joindre Pamphile HAKIZIMANA, administrateur de la commune Buganda, mais son téléphone est resté injoignable.

Il s’agit d’un troisième administratif cité dans l’histoire de la commercialisation illicite du carburant durant ce mois d’avril. Il s’agit de l’administrateur de la commune de Rumonge qui avait été surpris avec 500 litres de carburant à son domicile et d’un certain HORUGAVYE, cadre au cabinet du gouverneur de la province Rumonge. Aucune punition n’a été infligée à ces deux administratifs sauf la saisie du carburant qu’ils avaient sur eux.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 298 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech