Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Laxisme ou impunité de la fraude par le Directeur Général de la Regideso

La Lumitel a assumé ce mercredi 26 janvier sa responsabilité dans un vol massif de plus de 25 millions de francs burundais à l’endroit de la Regideso. Au lieu de sanctionner le délit, le Directeur Général de la Regideso se contente plutôt de simples excuses de la part du Directeur Général de la Lumitel. 

L’infraction a été constatée ce lundi 25 janvier par le Directeur Général de la Regideso, le Dr Ir Major Jean Albert Manigomba en personne, au cours d’une descente qu’il a effectué à cet effet. La fraude a été opérée pour alimenter le pylône de la Lumitel situé à la 4ème avenue du quartier Kavumu, zone Kamenge, en commune Ntahangwa, au nord de la ville Bujumbura.

Dr Ir Major Jean Albert Manigomba s’est lui-même rendu compte que cette antenne de la Lumitel était alimentée en électricité pendant plus de 10 mois par un branchement direct. Plus pratiquement, le câble qui alimente les moteurs du pylône n’était pas connecté au compteur Cashpower installé par la Regideso. Le montant équivalent à la fraude est alors estimé à plus de 25 millions de francs burundais.

Dans un entretien ce mardi entre les Directeurs Généraux de la Regideso et de la Lumitel, le patron de la société de télécommunication Nguyen Huy Tan a assumé les erreurs commises, à son insu, par les agents de son entreprise dans l’alimentation en électricité du pylône situé au quartier Kavumu. Le Directeur Général de la Lumitel a par la suite présenté des excuses auprès du Directeur Général de la Regideso et s’est engagé à régulariser toute la facture inhérente à cet incident.   

Plus d’un s’interrogent sur la décision prise par le Dr Ir Major Jean Albert Manigomba d’accepter gratuitement les excuses du patron de la Lumitel. Serait-ce une simple erreur ou une grave infraction commise par le personnel de la Lumitel ? Nombreux n’arrivent pas à comprendre comment ni pourquoi le Directeur Général de la Regideso a décidé de passer l’éponge face à un tel flagrant délit. Ils estiment que ce genre de fraude qu’ils jugent de vol qualifié devrait être rigoureusement sanctionné.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 365 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech