Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La mairie de Bujumbura pointée du doigt dans le détournement des fonds des commerçants de Kinama

Trois cents commerçants du marché de Kinama en mairie de Bujumbura demandent la restitution de leur argent. Et pour cause, 4 ans après avoir payé près de 900 000 francs burundais auprès de l’association de gestion de ce marché, ALUBUC en sigle, pour la réhabilitation de leurs stands, rien n’a toujours été fait.

Une somme variant entre 237 et 267 millions de francs burundais est le montant que les 300 commerçants du marché de Kinama réclament. Selon ces commerçants, chacun d’eux a payé plus de 700 mille francs burundais auprès de la société ALUBUC qui leur avait promis de réhabiliter leurs échoppes, chose qui n’a toujours pas été faite.

‘’ Le marché a été détruit en 2016 pour être réhabilité. Les échoppes en planche devaient toutes être remplacées par celles métalliques. Ils nous ont donc dit qu’il fallait payer 790 mille francs chacun. Mais cette somme a été par après majorée jusqu’à 890 mille. C’est le maire de la ville qui a accordé ce marché à la société ALUBUC et nous a encouragé à payer dans les plus brefs délais pour démarrer les travaux. La majeure partie des échoppes ont été construites mais il reste 300 autres.’’  Témoigne un des commerçants lésés.

Ces commerçants indiquent qu’ils ont porté l’affaire devant les autorités habilitées, mais en vain. ‘’ Nous sommes inquiets car les autres sont en train de travailler mais nous, nos places sont vides alors que nous avons payé tout le montant exigé. Nous sommes allés  voir le commissaire du marché, le responsable du marché, le président de la société ALUBUC ainsi que le maire de la ville, mais personne n’a pu nous aider.’’

Pour le moment, ces commerçants demandent au Maire de la ville de Bujumbura de les rétablir dans leurs droits. ‘’ Nous demandons au maire de la ville de faire tout son possible pour que la société nous rende notre argent car c’est lui qui a signé le contrat avec cette société.’’

A ce propos, nous n’avons pas pu joindre Freddy Mbonimpa, maire de la ville de l’époque. Quant au CP Jimmy Hatungimana, l’actuel Maire de la ville de Bujumbura, son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 185 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech