Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Du favoritisme dans le redéploiement des enseignants à Kayogoro.

Certains enseignants de la commune de Kayogoro en province de Makamba dénoncent le favoritisme observé dans le redéploiement en cours des enseignants. Ces derniers étaient affectés dans les écoles récemment fermées.

Après la suppression des écoles et sections jugées non conformes aux normes par le ministère de l’éducation, les enseignants affectés à ces écoles devraient être tous réaffectés à d’autres écoles. Ce redéploiement est fait par les directions communales de l’enseignement. Les enseignants de la Commune de Kayogoro qui se sont confiés à la RPA accusent leur direction communale de l’enseignement de recourir aux magouilles pour privilégier les membres du parti au pouvoir. « En principe, on savait que les enseignants ne devraient pas être réaffectés à une école ne se trouvant pas dans sa zone ou son réseau. Mais ici à Kayogoro, il se remarque que tout est planifié au sein de la permanence du parti CNDD-FDD. Certains enseignants membres de ce parti ont obtenu des mutations alors qu’ils ne devraient pas être réaffectés et ont été muté dans des écoles se trouvant au chef-lieu qui n’étaient pas dans leur zone suite au favoritisme. Ceux qui n’étaient pas des militants du parti au pouvoir se sont vus réaffecter à des écoles éloignées », a révélé un enseignant.

De plus, il existe des enseignants qui n’ont pas encore été réaffectés. Ce qui leur fait craindre un redéploiement vers un endroit reculé comme cela a été déjà le cas pour certains de leurs collègues. « Il y a des enseignants qui ne savent pas jusqu’à présent où ils iront prester. D’autres qui donnaient des cours bien précis dans certaines sections ont été mutés à des écoles où ils n’auront pas de cours à donner car n’ayant pas ces sections. Et cela se produit alors qu’il existe d’autres écoles ayant des sections dans lesquels ces enseignants peuvent enseigner. Mais, la Direction Communale de l’Enseignement le préfère ainsi », a- t- il poursuivi.

Ces enseignants demandent que les magouilles opérées dans cette activité de redéploiement cessent.

A ce propos, la RPA a tenté de joindre le directeur communal de l’enseignement à Kayogoro, Sem NIMPAYE, mais son téléphone sonnait sans que personne ne décroche. Quant au directeur provincial de l’enseignement à Makamba, Sem Nimpagaritse, il a dit qu’il n’était pas au courant de ces lacunes et tranquillise les enseignants qu’une solution va être trouvée pour ceux qui lui présenteront leur cas.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 150 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech