Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des conflits fonciers font une victime à Rumonge

Une fille a été blessée à coups de machettes ce lundi suite à un conflit foncier sur la sous-colline Gafumbe de la colline Karagara en commune et province Rumonge. Les habitants de cette localité accusent les responsables de la colline de Karagara d’être derrière ces conflits fonciers et alertent que si rien n’est fait les gens peuvent s’entretuer.

Notre source sur la colline Karagara en commune Rumonge fait savoir que la prénommée Aline a été blessée ce  lundi à coups de machette  au niveau de la tête et du bras par un certain Bakunda suite aux conflits fonciers qui existent entre certains rapatriés de 2005 et les résidents propriétaires des parcelles dans le village de la sous-colline Gafumbe. L’un des habitants raconte. « L’auteur de cette barbarie s’appelle Bakunda, fils d’Amon. Il a blessé à coups de machette Aline surnommée Linette, fille de Sabushimike. Les deux familles avaient un conflit foncier d’une parcelle qui se trouve au village de la sous-colline Gafumbe. La famille d’Amon dit qu’elle veut chasser la famille de Sabushimike de cette parcelle alors que cette dernière se trouve dans le village qui a été octroyé aux citoyens par le gouvernement depuis plusieurs années ».

Les habitants de cette localité accusent les responsables de la colline Karagara de semer la haine entre les rapatriés et les résidents propriétaires des parcelles des villages créés par le gouvernement  en incitant les familles des rapatriés à chasser ceux qui possèdent des parcelles dans ces villages. « Cette situation de conflit foncier est due aux deux responsables de la colline Karagara dont Jedison Hatangimana et Onésime Nizigama qui disent aux rapatriés  que sur les sous-collines Gafumbe et Mambe il n’y a jamais été créé de villages et que personne ne devait dire qu’il est dans sa propre parcelle. C’est cela qui fait que les gens se haïssent et veulent s’entretuer en voulant chasser les autres des parcelles de ces villages alors que ces villages ont été octroyés par l’état. Le nommé Bakunda qui avait blessé à coup de machette Aline, est le frère de Jedison Hatangimana, l’un des responsables de la colline Karagara », révèle un habitant de la localité.

 Ces habitants demandent aux autorités administratives en province Rumonge de suivre de près ces conflits fonciers avant que la situation ne dégénère. « Nous demandons avec insistance aux autorités habilitées de venir résoudre ce problème car nous voyons qu’à tout moment la situation peut dégénérer et qu’elles ordonnent à ces deux responsables de cesser de diviser la population avant qu’elle ne s’entretue », conseille un notable de la place.

La prénommée Aline blessée à coup de machette est en train de recevoir des soins au centre de santé de la zone Buruhukiro en commune Rumonge tandis que son agresseur Bakunda est détenu aux cachots de la brigade Rumonge. A ce propos, la rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Onésime Nizigama et Jedison Hatangimana, responsables sur cette colline pour qu’ils répondent aux accusations qui leur sont reprochées.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech