Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des agences de transport impliquées dans le vol de passagers

Les passagers qui empruntent  la route nationale numéro 7 Bujumbura-  Ijenda,  accusent l’agence de voyage  GOTRACOM  de leur voler  de l’argent. Cette agence ne donne pas de tickets  pour  certains  trajets. Ces citoyens demandent que de telles magouilles  observées surtout  le week-end cessent  et que le prix du ticket de transport  soit  respecté.

Certains citoyens qui  voyagent  en empruntant  la route Bujumbura-Ijenda-Matana éprouvent  des  difficultés pour se déplacer, suite à la pénurie de carburant  observée depuis près de deux mois.

De plus, ils accusent certains  chauffeurs de bus  encore fonctionnels  y compris ceux des agences  de majorer les prix  de transport  comme bon  leur semble et surtout les week-ends. Un des citoyens qui emprunte souvent cet axe témoigne. « Quelqu’un qui se rend à Matana,  surtout le week-end, peut payer un ticket de 20 mille francs alors que le prix officiel est de 7 mille. Même les bus des agences  de voyage profitent de cette situation mais avec plus de stratégies. Par exemple si on veut se rendre à Matana, on dit qu’il n’y a pas de tickets  pour ce trajet et que les tickets disponibles sont de Bujumbura- Rutana où  le ticket est de 10 mille francs. Nous sommes contraints  de payer ces 10 mille francs. Ça dépasse vraiment l’entendement». 

Ces voyageurs  indexent l’agence GOTRACOM d’être  à l’origine de ces magouilles  pour leur extorquer de l’argent au vu  et au su des autorités administratives. « Il y a l’agence TRAMWEX, MEMENTO et GOTRACOM. C’est cette agence GOTRACOM qui fait ces magouilles de cacher les tickets du trajet Bujumbura-Matana pour distribuer ceux de Rutana. Pourtant, les responsables  administratifs ne  font rien. Auparavant, ils ont sanctionné deux bus pour avoir exigé 12 mille pour le trajet Bujumbura-Rutana. Mais, cela n’a rien changé. Nous ne voyons pas quoi faire», a ajouté notre source.

A ce propos, la rédaction de la RPA  a tenté de joindre le patron de l’agence GOTRACOM en la personne de Damien NTIGACIKA surnommé ZIRANOTSE, son téléphone sonnait  sans que personne ne décroche.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 334 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech