Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Quand la Mairie lève une mesure présidentielle

Quand la Mairie lève une mesure présidentielle

La mairie de Bujumbura a décidé de remettre les stands des marchés publics aux propriétaires  enregistrés à la Mairie.  En contradiction à la décision du Président de la République qui avait attribué les stands à leurs locataires. Les commerçants dénoncent cette décision municipale qui annule la mesure présidentielle.

 Dans une correspondance  du 24 janvier signée par le chef de cabinet du maire de la ville de Bujumbura, Charles Bihizi  Niyibigira, la mairie de Bujumbura a ordonné aux commerçants locataires de stands dans différents marchés publics de les remettre à leurs propriétaires enregistrés à la  Mairie avant ce 31 janvier.

Une annonce qui laisse beaucoup d’interrogations chez les commerçants de Kamenge. Nos sources de ce marché du nord de la capitale Bujumbura font savoir que  des agents de l’Office Burundais des Recettes OBR, s’étaient rendus dans ce marché  pour leur attribuer les stands  qu’ils louaient,  tel  que ordonné par  le Président de la République en septembre dernier.  « La mesure du Président  de la République attribue  ces stands  à  ceux  qui  les louent. Il a expliqué qu’il ne voulait plus voir des gens qui demandent des stands à la mairie pour les faire  louer. L’OBR a taxé de commissionnaires  les propriétaires de stands qui les ont faits loués à des prix élevés », explique notre source, commerçant du marché de Kamenge.

Chose étonnante selon ces commerçants, des agents de la mairie ont recensé  les anciens propriétaires de ces stands, ayant des fiches à la mairie, pour leur réattribuer ces stands. Une démarche qui laisse perplexe ces commerçants se demandant comment les autorités municipales peuvent contredire les propos du Chef d’Etat.« Des agents de la mairie sont revenus pour vérifier  des fiches  auprès des propriétaires des stands et ont procédé à leur identification. Ils ont précisé que les stands appartiennent à ceux qui ont des fiches à la  mairie. Nous sommes contrariés, se demandant qui peut lever la décision du Président  de la République. » 

Nous n’avons pas encore eu  la rédaction du maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 145 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech