Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A Buganda, c’est l’administrateur- voleur qui a raison sur ses victimes.

La famille  demande la libération inconditionnelle du citoyen de Gihanga  incarné sur l’ordre de l’administrateur communal de Buganda en province Cibitoke pour avoir réclamé ces vaches  retrouvées  dans l’étable de cet administratif. Par ailleurs, elle demande à l’autorité  hiérarchique de s’impliquer et mener des enquêtes sur la manière  dont ces vaches sont arrivées dans l’étables de cet administratif.

Dès la soirée de ce mardi, le citoyen Emmanuel arrêté et incarcéré  sur ordre de l’administrateur communal  de Buganda  a été transféré des mains  du patron des services secrets à Cibitoke au cachot du commissariat provincial de la police à Cibitoke. Toutefois, ses vaches  qu’il réclamait à l’administrateur du Buganda sont, jusqu’ici, gardées  dans un lieu inconnu. Témoignages d’un témoin sur place. « Il a passé la nuit au  cachot du commissariat de la police. Toute personne qui le souhaitait  a pu le voir hier au commissariat. Mais,  les  vaches restent gardées dans un lieu inconnu ».

Les proches du citoyen Emmanuel demandent l’intervention de  la justice. Pour eux, c’est  le souhait de la victime qui l’aurait   même déclaré devant le patron des services secrets durant l’interrogatoire. « Il  faut que la justice s’auto- saisisse. Pendant l’interrogatoire, il a, lui-même,  dit que tout ce qu’il souhaite est  que  ses vaches lui soient restituées  et que l’administrateur lui  montre qui était le voleur.  Ou alors,  si c’est quelqu’un qui les retrouvées  dans la nature qu’on le lui montre afin de lui donner une récompense. Il leur a exprimé sa déception de se voir  incarcéré  alors qu’il réclame  ce  qui lui revient », a indiqué un de ses proches.

Le citoyen Emmanuel réclame deux vaches qu’il a perdues depuis  3 semaines. Les voisins de l’étable  de l’administrateur,  Pamphile HAKIZIMANA, affirment avoir vu  ces vaches recherchées depuis près de trois semaine dans cette étable, donc depuis qu’Emmanuel les a perdues.

La rédaction de la RPA a  pu joindre  Pamphile HAKIZIMANA mais il a refusé de s’exprimer.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 423 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech