Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Kirundo: Les enseignants bénévoles déçus par le recrutement des enseignants

Kirundo: Les enseignants bénévoles déçus  par le  recrutement des enseignants

Les  enseignants bénévoles de la  province Kirundo (nord du pays)  dénoncent  le déroulement du recrutement  de nouveaux enseignants. Pour ces enseignants bénévoles, les directeurs communaux de l’enseignement  ne tiennent pas compte des besoins des écoles en enseignants selon les qualifications mais plutôt  privilégient  leurs relations  peu  importe  leurs qualifications. 

Les enseignants bénévoles  de la province Kirundo se sentent exploités. Selon nos sources parmi ces bénévoles, les directeurs communaux de l’enseignement (DCE) les cherchent uniquement pour le bénévolat  mais en cas de recrutement, ils ne les considèrent pas même pour passer le test.  Selon ces enseignants,  certains cours manquent de titulaires qualifiés alors qu’ils  existent parmi les  bénévoles.

’Imaginez toute une direction communale de l’enseignement avec la section SSH, Sciences Sociales  et Humaines qui manque par exemple un enseignant de géographie, un des cours à test. Et depuis la mise en place de cette section,  ils n’ont jamais embauché un seul enseignant qualifié  en géographie. Mais quand ils parviennent à avoir un enseignant bénévole, ils l’exploitent  comme ils le peuvent. Pourtant  au moment du recrutement, ils ne signalent pas le besoin d’un enseignant de cette qualification.’’ A fait savoir  un des enseignants bénévoles de Kirundo qui mentionne que par  contre  les responsables de l’enseignement dans cette province ne se gênent pas à recruter des enseignants avec des qualifications dont ils n’ont pas besoin.

Du clientélisme dans le recrutement

Les  agissements des directeurs communaux  de l’enseignement  suscitent des inquiétudes. ‘’Nous  déduisons que les DCE ne demandent pas à recruter selon les besoins en enseignants mais privilégient plutôt leurs relations’’,  déplore  notre source qui trouve que  ces pratiques des directeurs communaux de l’enseignement  les bloquent dans leur carrière. ‘’Si le directeur communal ne te donne pas la chance ne serait-ce  que de passer un test, tu n’iras nulle part. Surtout  que  le ministre  a insisté  que même pour remplacer  les retraités, ils tiendront  compte de points  obtenus par les candidats  dans le  test fait.’’

 Les enseignants bénévoles pensent que  le ministre ayant l’éducation dans ses attributions  pourrait peut-être agir s’il était au courant de ce qui se passe  lors des recrutements. Cette autorité  n’a pas encore réagi à cette situation.

 Pour la prochaine  année scolaire 2023-2024, le ministère compte engager plus de 2912 enseignants. D'après une publication du ministère, plus de 2000 remplaceront des enseignants partis à la retraite et le processus de recrutement est déjà lancé dans tous le pays.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 425 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech