Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Gatumba : Les activités scolaires perturbées par les inondations

Gatumba : Les activités scolaires perturbées par les inondations

Certaines écoles  de la zone Gatumba, commune Mutimbuzi  de la province Bujumbura sont temporairement fermées suite aux inondations. La zone  Gatumba est de nouveau envahie par des eaux  de la rivière Rusizi depuis le début de ce mois de janvier 2024. Transférés à une école jusque-là épargnée par ces débordements, les élèves suivent tout de même difficilement les cours.

 Ces inondations qui menacent la zone Gatumba de la commune Mutimbuzi ont entre autres conséquence, l’arrêt des activités  sur deux établissements scolaires du secteur Kinyinya I,  l’école fondamentale Mushasha I et l’école primaire Warubondo. Bien  que cette dernière n’ait pas été inondée, elle a dû fermer temporairement ses portes pour éviter d’éventuels accidents car elle est entourée par beaucoup d’eaux.

Les élèves de ces deux établissements scolaires ont été transférés au Lycée Communal Gatumba où ont été construites des salles de classe en bâches. « Les élèves qui fréquentent le Lycée communal Gatumba sont pour le moment trop nombreux. Ils sont repartis en groupes. Les uns se présentent  l’avant midi, les autres dans l’après-midi. Certains d’entre eux étudient dans les salles de classe construites à l’aide des tentes. » Témoigne un  habitant de la zone Gatumba.

Beaucoup de ces élèves délocalisés se présentent  toujours en retard. Ils font de longs trajets pour y arriver. « Ce n’est pas facile pour ces enfants de bien suivre les cours car ils se présentent souvent en retard. Certains arrivent en classe à 15h alors que les cours commencent à 13h15min. Cela est dû aux longs trajets qu’ils doivent parcourir tandis que d’autres sont obligés de traverser ces eaux.» Témoigne toujours  notre source de Gatumba.

Certaines localités de la zone Gatumba se sont presque transformées en  lac, les déplacements s’y font par bateaux. Mis à part  ces retards d’élèves à l’école, des absences sont également enregistrées en grand nombre. Des enfants  s’absentent à l’école pour aller  pêcher les poissons  dans ces eaux qui ont envahi pour la énième fois cette zone.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 186 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech