Difficultés des parents à envoyer leurs enfants à l’école faute de moyens

Ce lundi, c’est la rentrée scolaire sur tout le territoire du Burundi. Cependant, certains parents ont du mal à envoyer leurs enfants à l’école suite au manque de moyens financiers. Le prix de la plupart des articles scolaires a été vu à la hausse.

Depuis deux mois, les parents achètent des cahiers, des uniformes et d’autres matériels scolaires pour préparer la rentrée scolaire 2020-2021. Certains parents expliquent qu’ils achètent ce matériel à compte-goutte parce qu’ils ne peuvent pas avoir assez d’argent pour tout acheter d’un coup. Ces préparatifs se sont poursuivis ce dimanche 06 septembre. Les va-et-vient sont observés dans différents marchés du pays. C’est ce dimanche aussi que les élèves concernés ont regagné leurs établissements à régime d’internat.

Comme souvent, les vendeurs du matériel scolaire font d’énormes bénéfices avant, pendant et juste après la rentrée scolaire. Ce qui n’est pas le cas pour les parents qui contractent des crédits pour pouvoir satisfaire aux besoins de leurs enfants qui démarrent l’année scolaire.

De leur côté, les directeurs d’écoles à régime d’internat déplorent le fait qu’ils sont obligés de contracter des crédits auprès des fournisseurs parce que le gouvernement n’a pas encore débloqué les fonds pour la restauration des élèves. Selon ces directeurs, les fournisseurs en profitent pour hausser les prix des vivres.