Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bururi: Des candidats au test de recrutement des enseignants lèvent la voix contre des magouilles

Bururi: Des candidats au test de recrutement des enseignants lèvent la voix contre des magouilles

Les candidats qui ont passé le test  de recrutement  des enseignants en commune Songa province Bururi (Sud du pays)  demandent au ministre de l’éducation de s’y rendre pour s’informer sur  les magouilles qui ont caractérisé ce test. Selon ces candidats, certains candidats au test ont présenté des attestations falsifiées, justifiant qu’ils prestent dans l’enseignement depuis plus de six mois.

 

Ces candidats  au test de recrutement des  enseignants  qui s’est déroulé le 30 du mois d’août demandent au ministre de l’éducation de faire des descentes dans d’autres provinces que Bujumbura Mairie  pour  s’informer sur le déroulement du  test.  Nos sources, candidats au dit test, affirment qu’il y a eu des magouilles.  Certains  candidats  de la commune Songa auraient présenté des attestations  falsifiées, prouvant qu’ils ont exercé comme vacataires durant une période de plus de six mois. 

’Par exemple au lycée Communal de Nyakigongwe à Bururi, le directeur  a octroyé  des attestations de services rendu aux vacataires,  des attestations  montrant qu’ils ont travaillé durant une année pour certains et dix mois pour d’autres. Pourtant le plus expérimenté parmi ces vacataires n’a travaillé que durant un  mois.’’ Dénonce un des candidats de la commune Songa.

Au moment où le règlement du ministère de l’éducation stipule que l’ancienneté  des candidats  dans le vacatariat est pondérée, nos sources révèlent  qu’il y a ceux qui ont des notes qui ne correspondent pas à leur ancienneté‘’Il y a une mesure du ministère de l’éducation stipulant  qu’un mois de vacatariat est pondéré  une note et demi. Ainsi, nous demandons que toutes ces magouilles soient corrigées  pour que  chaque candidat ait la note qu’il mérite réellement.’’ Explique notre source de Songa qui  déplore aussi que  certains candidats ont reçu une note non méritée à ce test. ‘’ Ici en commune Songa, seuls deux candidats ont eu le maximum de points. C’est-à-dire 100%. Mais par la suite, nous nous sommes retrouvés avec une liste de cinq personnes qui ont eu le maximum des points. Quand nous  avons essayé de demander ce qui ce passe, ils nous ont répondus que ces trois autres  ont  fait des réclamations. ‘’

Des protestations  similaires proviennent aussi d’autres provinces et communes du pays (Kayanza, Makamba, Rumonge, …).  La plupart des candidats à ce test de recrutement des enseignants  dénoncent un favoritisme  dans l’octroi des points pour faire passer des candidats  qui n’ont pas réussis. Le ministre de l’éducation nationale ne s’est pas encore exprimé sur ces lamentations des candidats audit test de recrutement.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 248 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech