Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Pas de personnel soignant suffisant au centre de santé de la zone Rugazi à Kayanza.

La population  de la zone Rugazi en commune Kabarore de la province Kayanza demande que leur centre de santé soit doté d’un personnel soignant  suffisant. Elle indique  que les 3 infirmiers disponibles travaillent à tour de rôle. Comme conséquence, les patients sont obligés d’y passer toute la journée en attendant d’être servis.

Les habitants de la zone Rugazi  indiquent qu’ils éprouvent  beaucoup de difficultés pour se faire soigner. Les  trois infirmiers dont dispose le centre de santé de  cette zone sont jugés insuffisants  par la population. De plus, ces  infirmiers n’accomplissent  pas  convenablement  leurs taches. « Le centre de santé de Rugazi  connaît  un problème  sérieux. Il dispose de trois infirmiers alors que c’est une zone composée  de 8 collines. De plus, ces infirmiers travaillent alternativement. Tenez,  un seul infirmier preste  pendant deux semaines et on a constaté qu’il se fatigue beaucoup. Après les deux semaines, un autre prend la relève et ainsi de suite », révèle un habitant.   

Cette structure sanitaire est fréquentée  par beaucoup de patients. Ces  derniers peuvent y passer toute la journée  sans être  reçus. « Si j’estime, ce centre de santé  est fréquenté par  des personnes comprises entre 60 et 70 par jour. On peut emmener une femme au stade d’accouchement  et l’infirmier va  s’occuper d’elle. Lorsque vient un autre patient ou un blessé, il ne trouve pas quelqu’un pour l’aider. On peut y arriver à 7h du matin pour renter à 14h ou à 15heures », précise- t- il.    

Les habitants de la zone Rugazi  demandent aux responsables de la santé  de  mettre à la disposition  de  ce centre  de santé  un personnel soignant suffisant. « Le problème se trouve au niveau de leurs supérieurs  hiérarchiques car nous ne sommes  pas traités comme des citoyens  burundais en matière  de la santé. Vous  qui  avez une voix qui porte loin, dites aux responsables de la santé au niveau provincial et au niveau du pays de penser à la zone Rugazi et si possible d’augmenter  l’effectif du personnel  soignant et ce sera une bonne chose », insiste un habitant.        

La  rédaction de la RPA a essayé de joindre  Célestin CONGERA, médecin provincial de  Kayanza, mais il n’a pas décroché  son téléphone portable

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 665 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech