Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Pas de masques de protection au camp de réfugiés de Nduta

Il s’observe un manque criant de masques de protection au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie. Même le peu qui est disponible se partage à plusieurs à la grande désolation des réfugiés qui craignent une propagation à grande échelle de cette pandémie.

Les réfugiés du camp de Nduta indiquent qu’ils font face à un manque de masques dans ce camp vu qu’ils ne peuvent même pas s’en procurer moyennant de l’argent. Pire encore, ils n’ont même pas le droit de sortir du camp pour aller en acheter dans des boutiques environnantes. « A l’intérieur du camp, il n’y a aucun endroit où on vend les masques qui remplissent les normes alors qu’on n’a pas le droit de sortir pour s’en procurer. La distribution des masques dans le camp a été faite une seule fois, et cela fait un an », témoigne un réfugié.

Ce qui inquiète ces réfugiés est que le port du masque est obligatoire pour recevoir l’aide alimentaire. D’où ils se voient contraints de partager un seul masque à plusieurs, au risque d’accélérer la propagation de cette pandémie. « Lors de la distribution des vivres, tout le monde doit porter le masque. Les réfugiés se prêtent alors les masques entre eux pour qu’ils bénéficient de cette aide. C’est vraiment très grave », révèle- t- il.

Ces réfugiés demandent d’être réapprovisionnés en masques pour se protéger contre la Covid-19 surtout que, à partir de ce lundi, ce camp accueillera d’autres réfugiés venus de celui de Nyarugusu. Ce qui fait qu’après la fusion, le camp de Nduta comptera au moins 100 mille réfugiés.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 246 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech