Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Panique au sein de la population de Bujumbura après l’annonce des cas de Covid-19

Vingt-quatre heures après l’annonce de deux cas testés positifs au Coronavirus au Burundi, la peur se lit sur les visages de la plupart de burundais. Magasins, boutiques, marchés et pharmacies étaient bondés ce matin. Dans l’entre-temps, l’accès dans certains endroits publics est déjà

conditionné par laprise de température.

Depuis l’annonce ce mardi soir, des mouvements non habituels à des légumières ou à des endroits où on peut s’approvisionner en vivres se sont faits remarquer dans la ville de Bujumbura. 

 

Dans des alimentations, les gens se jetaient plus sur le sucre, et les vendeurs profitaient du stress de leurs clients pour leur exiger d’acheter d’autres articles pour avoir le sucre. 

 

Ce mercredi matin, certains fonctionnaires se sont d’abord rendus au marché pour s’approvisionner en vivres avant de se rendre sur leurs lieux de travail. D’autres ont passé des commandes chez leurs fournisseurs et n’ont plus qu’à passer pour le paiement. Tout cela se fait pour éviter de manquer de quoi mettre sous la dent au cas où le gouvernement décrèterait le confinement.

 

Dans l’entre-temps, on commence à observer un renforcement des mesures de prévention, surtout à certaines banques et compagnies de téléphonie mobile. Depuis ce matin, pour y entrer, en plus de se laver les mains, une température corporelle est prise. De plus, chaque agent porte un masque chirurgical et des gants en plastique pour se protéger. 

 

Dans les pharmacies, c’est la bousculade qui s’y observe. Des gants et des antibiotiques sont les plus demandés à côté des masques dont une pénurie s’observe déjà. 

 

Malgré l’annonce par le ministre de la santé de ces 2 cas testés positifs au Covid-19, les parents ont envoyé leurs enfants à l’école la peur au ventre pour qu’ils ne ratent pas les examens, et beaucoup espèrent que la suspension des écoles ne va pas tarder.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 261 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech