Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les responsables du centre de santé de Gatabo sont accusés de maltraiter les patients.

Les habitants de la zone Gatabo en commune Kayogoro de la province Makamba accusent les responsables du centre de santé de cette zone d’avoir déroger à l’éthique et à la déontologie de leur métier.  Ils demandent à leur superviseur d’inspecter ce qui se fait à ce centre de santé pour le bien-être de la population.

L’exemple donné par les habitants de la zone Gatabo est celui d’une femme qui n’a pas pu faire soigner ses enfants suite au refus du titulaire adjoint du centre de santé de Gatabo, Etienne Ndayishimiye. Les habitants de Gatabo disent qu’Etienne Ndayishimiye avait eu des problèmes avec cette femme au mois de mai lorsque son véhicule l’avait heurtée. Etienne Ndayishimiye avait été obligé de faire soigner cette femme. Les habitants de Gatabo expliquent que depuis cette époque Etienne Ndayishimiye avait une dent contre cette femme car il l’a manifesté quand cette femme est venue faire soigner ses deux enfants. Cet habitant de Gatabo affirme qu’il était là. « Nous nous étions rendus au centre de santé pour nous faire soigner et puis il y avait une femme qui avait emmené ses deux enfants pour se faire soigner. Mais quand elle est rentrée chez le titulaire adjoint, ce dernier lui a dit de sortir immédiatement de son bureau et laisser la place aux autres malades. Cette femme demandait à haute voix pourquoi elle ne pouvait pas bénéficier des soins de santé. Le titulaire a pris sa carte CAM et l’a jetée en lui ordonnant de quitter son bureau. La femme est sortie en pleurant et a demandé de l’aide mais sans succès. Nous avons tous été étonnés par ce comportement ». 

La femme en question n’a pas non plus eu l’occasion d’acheter les médicaments pour l’un des enfants qui avait pu être consulté car le titulaire adjoint du centre de santé de Gatabo a refusé.  « Cette femme est partie se confier au titulaire du centre de santé mais ce dernier lui a dit qu’il ne pouvait pas contredire son collègue car il pouvait l’interpréter mal et lui a dit de se rendre à un autre centre de santé. Mais le problème est qu’en zone de Gatabo il n’y avait pas un autre centre de santé dans les environs. Le seul centre sanitaire proche se trouve à Rutana en zone de Gihofi à l’hôpital de la SOSUMO. Et là-bas, il y a un trajet je crois de plus de 8 kilomètres. Cette femme n’était pas capable d’y emmener ses deux enfants. Nous avons été choqués par ce qui est arrivé à cette femme parce que ça peut arriver à nous tous », a poursuivi  notre source.  

Le titulaire de ce centre de santé Gatabo, Etienne Kwizera a été lui aussi accusé de ne pas s’occuper du bien-être des habitants de la zone Gatabo. Ces derniers l’accusaient de ne pas appeler l’ambulance pour le transfert des patients nécessitant des soins de santé améliorés sur d’autres hôpitaux en leur exigeant de lui donner de l’argent pour les emmener dans son véhicule.

A ce propos, la RPA a joint Evariste Ndikuriyo, le médecin chef de district de Makamba, qui supervise également le secteur de santé à Kayogoro, ce dernier a promis qu’il va bientôt mener des enquêtes.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 248 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech