Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le traitement à domicile contre la COVID-19 favorise la propagation de ce virus à grande échelle à Gitega

La COVID-19 continue de se propager dans différents quartiers de la ville de Gitega. Nos sources affirment que cinq personnes sont testées positives chaque jour dans cette ville. Les patients suivent leurs traitements à domicile.

La COVID-19 menace particulièrement les habitants des quartiers Yoba, Magarama, Nyamugari, Shatanya, Karera et Ntobwe.  Les informations en provenance de la ville de Gitega indiquent que beaucoup de gens accourent au centre de santé pour se faire dépister, mais plus de la moitié retourne chez eux sans avoir été servi. Une de nos sources qui travaille dans l’équipe chargée de faire ce dépistage affirme que ‘’ sur les 90 ou 100 personnes dépistées chaque jour, au moins 5 tests reviennent positives.’’ Selon toujours la même source, tout ce monde est alors renvoyé à la maison pour s’y confiner. Mais malheureusement, ils ne respectent pas les indications leur données par les médecins, ce qui favoriserait la propagation à grande échelle du virus, surtout qu’il n’y a même pas de suivi médical à domicile. ‘’ Auparavant, les patients étaient admis dans un hôpital régional de Gitega. A cause du débordement, les cas positifs étaient souvent transférés au Centre de Développement Familial, CDF. Aujourd’hui, le CDF est également saturé, raison pour laquelle les patients sont obligés de rentrer chez eux. Actuellement, plus de quatre-vingt-dix patients testés positifs prennent des médicaments à domicile et certains d’entre eux continuent à faire des vas et viens comme si de rien n’était ‘’, a témoigné notre source à Gitega.

Pour le moment, cette province connait un manque criant de matériel de dépistage de la COVID-19. Les habitants demandent aux autorités habilitées de trouver une solution à ce problème afin que les candidats au dépistage soient tous servis d’autant plus que la plupart d’entre eux présentent déjà des symptômes. Pire encore, dans cette province de Gitega, les gestes barrières exigés comme le lavage des mains au savon et la distanciation physique ne sont plus respectés. 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 699 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech