Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le Choléra se répand comme une trainée de poudre au camp de Nakivale.

Le nombre de réfugiés  touchés par le Choléra augmente de plus en plus au camp de  Nakivale en Ouganda. Jusque ce jeudi, l’on enregistre 180 malades de Choléra.

Depuis qu’il s’observe l’épidémie de Choléra au camp de Nakivale il y a 6 jours, certains administratifs locaux indiquent que cette maladie se propage à grande échelle dans ce camp. Mais, il y’a ceux qui sont déjà guéri. Jusque ce vendredi, 180 personnes étaient touchées. Les hommes et les femmes sont hospitalisés différemment. «  Pour le moment, certains sont guéris et ont regagné leurs domiciles. Par jour, entre 7 et 10 personnes attrapent le Choléra. Les infirmiers font un effort pour soigner les malades. Les hommes sont dans leurs chambres et les femmes dans les leurs», précise une source à Nakivale.

Depuis ce jeudi,  les agents communautaires et les administratifs ont ordonné  de ne plus utiliser l‘eau du lac Nakivale. A cet effet, l’on  a augmenté la quantité de l’eau distribuée dans les familles par jours. Et ce vendredi on a distribué les savons et les bidons pour combattre cette épidémie de Choléra. Les réfugiés indiquent que cette maladie est due au manque d’eau potable, le manque d’hygiène, les toilettes publiques qui sont débordées et la carence de savons.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech