La pandémie à Covid-19 fait rage au Burundi.

Cette pandémie se propage à une vitesse vertigineuse dans différentes localités du pays. Les victimes se dénombrent parmi les enfants, les jeunes, les adultes et les vieillards. Paradoxalement, les rapports du gouvernement cachent mal la situation qui prévaut sur terrain.

Dans les 36 heures, il a été signalé 6 décès au site des malades de covid -19  à la Clinque Prince Louis Rwagasore. Deux de ces personnes sont mortes après 23 heures de ce mardi. Une autre personne de cette liste avait rendu l’âme vers 17 heures 40 la soirée de ce mardi. Le matin de ce mercredi, des sources de la RPA signalaient qu’à 10 heures ce  site alitait encore 6 personnes en état grave et sous oxygène. Et vers 15 heures de ce mercredi, l’on a appris que l’une de ces six venait de trépasser. 

La propagation à une allure inquiétante de covid -19 est également signalée  dans le district sanitaire de MABAYI en province  CIBITOKE. Une source de l’hôpital de ce district signalait ce mardi soir que le district avait recensé plus de 200 cas positif en l’espace de 2 semaines.

En province de Bujumbura et plus précisément à KABEZI, les  cas  positifs à la covid -19  sont signalés en grand nombre chez les  enfants  à bas âge. Notre source raconte. « Il s’agit d’une famille composée de 4 enfants et leur mère. Tous,  dont un nourrisson de quelques mois ont été testés  positifs au covid-19. La maman disait qu’elle allait appeler son mari pour qu’il  fasse aussi le test. Lorsque nous avons quitté le lieu, il  n’était pas encore arrivé. Mais,  tout ce que tu devais savoir est qu’il y avait beaucoup, beaucoup d’enfants qui attendaient les médicaments contre la covid-19. On leur donnait des sirops. Je dis bien, beaucoup d’enfants».

La population de la commune KABEZI craint que ces enfants ne contribuent dans la propagation du virus. « La covid-19 va faire des ravages dans les bananeraies. A Kabezi,  elle va  tuer beaucoup de gens. Imaginez-vous un  enfant de 3 ans malade de la covid-19. Vas-tu réussir à le  maitriser et le garder confiné  dans la maison ? Il va sûrement sortir comme il veut. J’ai vu  par exemple des enfants qui avaient été testés positifs en train de  jouer  avec d’autres testés négatifs sans qu’ils ne se soucient de rien.  Au nom de Dieu, la Covid-19 va tous nous tuer», se plaint notre source.  

Jusqu’à la fin de l’après-midi de ce mercredi, la rédaction de la RPA n’avait pas encore été au courant du  rapport actualisé sur la situation de la pandémie.

Entretemps, la population plaide pour la rigueur dans la mise en application des mesures barrières et surtout l’interdiction de grands rassemblements.