Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Alerte sur la malnutrition aiguë sévère au Burundi

L’UNICEF tire le signal d’alarme sur la prédominance de la malnutrition aiguë sévère au Burundi surtout chez les enfants de moins de 5 ans. Selon l’article du site ReliefWeb de ce mardi 18 octobre 2022, la province de Karuzi est la plus affectée avec un taux dépassant le seuil national d’alerte et avoisinant celui de l’Organisation Mondiale de la Santé.

 La province de Karuzi est particulièrement touchée par le retard de croissance, avec une prévalence de 61,9% bien supérieure à la moyenne nationale de 55,8% et le seuil d'alerte de 30%. Selon l'enquête nutritionnelle de 2022 menée par le Ministère de la Santé Publique et l'Office National des Statistiques, avec l'appui de l'UNICEF, du Programme Alimentaire Mondiale et de Groupe des Volontaires Civiles, la prévalence de la malnutrition aiguë globale dans la province de Karuzi est de 4,7%, avec 1,3% de malnutrition aiguë sévère.

Au cours d’une visite effectuée vers la fin du mois de septembre cette année dans ladite province par une délégation aux commandes de Mélanie Higgins, Ambassadrice des Etats-Unis au Burundi, la représentante adjointe de l'UNICEF au Burundi, Nathalie Meyer, a déclaré que ces statistiques sont inquiétantes, étant donné que cette situation affecte le développement de la petite enfance.

Reprise par le site Reliefweb à travers son article publié ce mardi 18 octobre, Nathalie Meyer attire l'attention sur le fait que chaque année au Burundi, environ 60 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère doivent être soignés. La prévalence de la malnutrition aiguë globale, a-t-elle déploré, est proche du seuil d'alerte de 5% fixé par l'Organisation Mondiale de la Santé. Nathalie Meyer a également averti que la prévalence de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans a augmenté au cours des derniers mois de 2022.

Depuis le début de cette année, le district sanitaire de Buhiga a accueilli 1 315 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, sur un total de 34 341 enfants admis et traités dans tout le pays, selon le Ministère de la Santé Publique.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 324 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech