Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Non canalisées, les eaux de pluies menacent des écoles à Buterere

Le Lycée communal Buterere et l’école fondamentale Buterere 1 sont menacés par de inondations des eaux pluvieuses. Une conséquence due à l’absence de caniveaux de canalisation de ces eaux dans la zone Buterere. Les citoyens demandent aux autorités chargé de l’urbanisme de résoudre ce problème qui touche d’autres maisons.

Les eaux pluvieuses en provenance du site Kiyange et de l’entourage menacent  ces deux établissements scolaires situés au quartier Kiyange 2, zone Buterere en commune Ntahangwa. Un des habitants de cette localité explique que le seul caniveau existant ne peut pas canaliser toutes les eaux pluvieuses souvent en grande quantité. « Ces eaux proviennent de la pluie qui tombe sur ces deux écoles et d’autres proviennent du site Kiyange qui se trouve en face du Lycée municipal Buterere. Quand la cours de ce Lycée est inondée, les eaux se déversent alors dans la cours de l’école fondamentale Buterere 1. Cela est dû à un petit caniveau qui se trouve sur la route du côté du site Kiyange qui est débordé par les eaux et qui se déverse les eaux dans la route puis dans les deux cours en question. Même le centre Don Bosco situé à proximité de ces écoles est inondé par les eaux pluvieuses.», raconte un parent.

Ces inondations menacent également les habitations suite à l’octroi des parcelles par les administratifs en violation du règles de l’urbanisme. « Toutes ces inondations peuvent découler aussi de la mauvaise gouvernance car les autorités octroient des parcelles illégalement et les gens construisent de façon anarchique. Il y’a par exemple un endroit où se trouvait un caniveau qui canalisait les eaux qui irriguaient les champs de riz mais actuellement ils y ont construits des maisons d’habitation car ces champs n’existent plus. Mais comme c’est un terrain humide, les eaux de pluie sont revenues et n’ont pas trouvé de passage. C’est pourquoi certaines maisons sont inondées » dénonce un parent.

Les citoyens sont dans l’incapacité d’avoir le budget énorme que nécessite la construction du caniveau collecteur des eaux de pluie. « Les parents qui avaient participé à la réunion pour résoudre ce problème ont constaté que la somme d’argent nécessaire pour la construction du caniveau était énorme et qu’ils sont dans l’incapacité de l’avoir. Ils ont comptabilisé 29 millions de francs burundais pour pouvoir construire ce caniveau afin de canaliser ces eaux », a indiqué un parent.

Pour le moment,  les élèves parviennent difficilement à entrer dans leurs salles de classes suite à l’eau qui stagne dans les cours de ces écoles. Egalement, certaines salles de classes restent toujours inondées.

Les habitants de la zone Buterere demandent aux autorités en charge de l’urbanisme de faire quelque chose afin que des caniveaux de canalisation soient construits.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 352 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech