Les immondices et ordures jonchent les rues et parcelles de la zone Cibitoke

La population de la zone Cibitoke en Mairie de Bujumbura est préoccupée par l’absence d’évacuation des ordures et déchets ménagers. Dans les ménages et au bord de certaines rues, des mouches et des asticots pullulent dans des immondices d’ordures pourries. Les habitants craignent d’attraper des maladies

de mains sales

Dans certains des ménages de la zone Cibitoke en mairie de Bujumbura, cette situation dure déjà près de 4 mois. Les habitants de la localité essaient de la gérer chacun à sa manière. Certains mettent les ordures dans des sacs et cherchent à s’en débarrasser en déposant ces sacs au bord des rues. D’autres gardent ces sacs poubelles à l’intérieur des parcelles pendant un temps. Ces ordures ménagères y pourrissent et dégagent une odeur nauséabonde. « Ça fait maintenant plus de 4 mois qu’on ne passe plus ramasser les immondices. On trouve alors de tas de déchets dans les parcelles. La situation est pareille dans presque tous les ménages de la zone. Ces ordures attirent des mouches. De ces sacs poubelles coulent des liquides surtout en cette période de pluie abondante. Pour s’en débarrasser, certaines familles déposent des sacs pleins d’immondices dans les rues ». Témoigne une habitante de la zone

 

Il est fréquent de trouver des enfants en train de jouer non loin de ces ordures ou encore des personnes en train de préparer de la nourriture à côté de ces déchets. « A côté des sacs pleins d’ordures puantes et sur lesquelles des mouches se posent tout le temps, l’on peut trouver des enfants en train de jouer ou des mamans en train de cuisiner aisément. Vraiment, c’est très grave. Nous avons peur d’attraper des maladies de mains sales tel le choléra et la dysenterie bacillaire », se lamente-t-elle.

 

Ces habitants de la zone Cibitoke demandent au maire de Bujumbura de réorganiser le ramassage des ordures ménagères. La rédaction de la RPA a cherché à joindre Freddy Mbonimpa, Maire de la ville de Bujumbura, son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.