Les crues et dégâts du lac Tanganyika au sud du Burundi

Des dégâts ont été enregistrés dans les provinces Makamba et Rumonge suite à l’augmentation du niveau des eaux du lac Tanganyika après les fortes pluies de ces derniers jours. Des ménages ont été inondés et de maisons détruites obligeant les familles à aller chercher refuge loin du lac Tanganyika

En province Makamba commune Nyanza-Lac, zone Muguruka l’augmentation du niveau des eaux du lac Tanganyika a causé pas mal de dégâts dans différents secteurs où l’inondation a atteint une distance de plus de 60 mètres à partir du Lac. 400 maisons construites en dessous de la RN3 à Mukere et de plus de 500 maisons à Mukungu ont été démolies. Les victimes de ces inondations ont été déplacées loin du lac selon cet habitant. « L’eau arrive à 100 mètres du lac Tanganyika. Pas mal de maisons ont été détruites et les victimes des inondations se sont réfugiées dans un marché en cours de construction à Rugwiro mais il est déjà débordé de gens. Les autres ont dû aller dans les familles qui n’ont pas été touchées tandis que ceux qui ont des moyens ont loué les maisons sur l‘autre côté de la route », raconte un témoin.

 

Dans le secteur Kanyenkoko de la province Rumonge, l’eau a détruit les maisons et d’autres sont inondées. Les familles se sont déplacées sur l’autre côté de la route. Cet habitant témoigne. « Ici à Rumonge, les maisons ont été détruites d‘autres inondées suite à l’eau du lac Tanganyika. Dans le quartier Kanyenkoko, les familles ont été obligées de quitter les maisons car l’eau arrive même au niveau des fenêtres. La plage Town beach n’est plus accessible. On doit utiliser un bateau pour y aller. Beaucoup de gens se sont déplacés vers les quartiers de l’autre côté de la route car les maisons non détruites sont inondées ».

 

Ces familles victimes de ces inondations demandent d’être assistés. Les habitants de ces localités demandent au gouvernement d’instituer une loi empêchant la construction des maisons près du lac Tanganyika.