Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le Burundi reste coupé du Rwanda par ses routes impraticables.

La route Kayanza - Kanyaru est impraticable depuis  près de 10 mois. Au moment où l’on parle d’une probable réouverture des frontières entre le Rwanda et le Burundi, les  usagers de cette route demande sa réhabilitation.

Depuis le début du mois de mars cette année, la route Kayanza- Kanyaru est impraticable. La route  est endommagée à deux niveaux. Le tronçon le plus menacé est celui situé au niveau du pont de la rivière Kayave  à 10 kilomètres de la frontière burundo- rwandaise, la frontière communément connue sous l’appellation de  Kanyaru- Haut. 

 Ce pont de la colline Butegana en zone Mparamirundi de la commune Busiga en province Ngozi s’est effondré.

La route Kayanza- Kanyaru est également endommagée au niveau  de Kukamigara. C’est  toujours en zone Mparamirundi en commune Busiga.                     Un grand ravin  ronge  une bonne partie de la route.

Impraticable depuis des  mois,  les herbes ont poussé le long et de part et d’autres de la route. Les canalisations sont bouchées. La route Kayanza- Kanyaru  est l’une des principales infrastructures routières  qui relie le Rwanda et le Burundi. Les gens qui avaient l’habitude de l’emprunter  aussi bien ceux en provenances de provinces lointaines que  les locaux de Ngozi et de Kayanza demandent  sa réhabilitation maintenant que l’on parle d’une éventuelle réouverture des  frontières entre les deux pays.

A ce sujet, la rédaction de   la RPA n’a encore pu joindre le directeur de l’agence burundaise des routes pour  recueillir sa réaction.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 260 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech