Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Insalubrité autour du marché dit Cotebu

Autour  du marché   dit COTEBU situé en zone Ngagara  commune Ntahangwa mairie de Bujumbura s’entassent des immondices de tout genre. Les commerçants  demandent à ceux qui sont chargés de l’hygiène  à ce marché de dégager les tas d’immondices   pour prévenir des maladies des mains  sales.

Les commerçants du marché dit Cotebu indiquent qu’il peut passer tout un mois sans que les  immondices entassées autour de ce marché  soient dégagés. Certains des commerçants  de ce marché étalent aussi  leurs marchandises dans des endroits sales. Notre source est un commerçant dudit marché. « Ici au marché COTEBU, des fruits, des légumes  et des tomates sont étalés dans des endroits sales où se dégage des odeurs très  nauséabondes. Les gens  se soulagent tout près de ces immondes.  On y voit  également des matières fécales. Certains ne sont pas à mesure de payer  l’argent pour payer  les toilettes publiques», a- t- elle révélé.     

Un autre commerçant  ajoute  que même les caniveaux situés près du parking des véhicules de transport en commun qui vont à l’intérieur du pays sont pleins de déchets. Ils demandent aux responsables de songer à l’hygiène de ces endroits  puisque il y a des bistrots et restaurants. « Près  du parking des véhicules qui vont à l’intérieur du pays, des caniveaux sont pleins d’immondices. Les enfants se soulagent là-bas. Ce qui est triste,  il y a des restaurants et bistrots tout près de ces immondices. C’est vraiment incompréhensible. Comment on peut voir de tels déchets alors que les autorités devraient nous aider à résoudre ces questions. Nous payons nos taxes  régulièrement », a- t- il déploré.

En plus des alentours de ce marché dit COTEBU, le site de l’ancien marché central de Bujumbura en plein centre-ville regorge également  de beaucoup de déchets.

A propos de cette insalubrité  dans différentes localités de Bujumbura, la capitale économique, la rédaction a  essayé de joindre Jimmy Hatungimana, le maire de ville de Bujumbura, sans y parvenir.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 174 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech