Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un plan visant à maintenir en prison Madame Gloriose KAMIKAZI KARERWA serait déjà en cours

Le non-respect des lois dans un procès qui l’oppose à l’association des femmes, épouses des anciens combattants du mouvement FDD, femmes Intwari et les amandes colossales est l’une des cartes qu’est en train de jouer la cour d’Appel de Bujumbura-Mairie pour maintenir indéfiniment cette femme en prison

Après l’emprisonnement de Madame KAMIKAZI KAREGWA Gloriose sur plainte de l’association Femmes des épouses des anciens combattants dans le mouvement FDD, le tribunal de grande instance de Mukaza lui a requis une peine de 6 mois de prison et les dommages-intérêts de 21 050 000 francs à verser à l’association Femmes Intwari pour des infractions d’outrage aux autorités et aversion raciale

Selon les informations que nous détenons d’une source à la Cour d’Appel de Bujumbura- Mairie, l’association Femme Intwari n’a pas été satisfaite de l’issue du procès et a interjeté appel pour réclamer une grosse somme de dédommagement au moment que cette femme ne cessait de demander pardon car ce dont elle a été accusé n’était autre qu’une blague.

La cour d’appel de Bujumbura- Mairie après délibération a condamné cette femme à un an et demi de prison et une amende de 310 millions à verser à l’association Femme Intwari et la contrainte par corps. Cela a été décidé par cette cour au moment où les avocats de Madame Gloriose avait clairement montré que l’infraction d’outrage ne tenait pas car l’association Femme Intwari n’est pas une autorité et que l’aversion raciale aussi ne devrait pas être considéré comme telle car ce n’était pas elle qui avait fait fuiter le message.

Selon notre source à la Cour d’Appel de Bujumbura- Mairie, malgré les instructions de la cour suprême après renvoi de l’affaire pour être rejugé par un siège autrement composé, la Cour d‘Appel n’a rien changé au jugement précèdent. 

Ce que la Cour d’Appel de Bujumbura est en train de faire n’est autre que de vouloir torturer cette femme. Selon la même source, Gloriose n’a que deux voies de sortie à savoir payer la somme de 310 millions en vendant tous les biens de la famille ou moisir en prison toute sa vie comme le souhaite l’association Femme Intwari.

Pour le moment, seul la Cour Suprême peut sauver cette femme en lisant la loi et en l’appliquant correctement.

KAMIKAZI KAREGWA Gloriose totalise 2 ans et 6 mois en prison.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 431 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech