Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Gihanga: ‘’Gihugu ‘’ en détention, les habitants de Buringa soulagés

Gihanga: ‘’Gihugu ‘’ en détention, les habitants de Buringa soulagés

C'est un ouf de soulagement pour les habitants de la zone Buringa en commune Gihanga de la province Bubanza. Un habitant de la localité nommé  Pasteur Hakizimana alias Gihugu, cité dans  plusieurs actes de violation des droits humains, a été arrêté depuis une semaine. Cette population demande à la justice de faire son travail et que le présumé auteur des crimes soit jugé et puni conformément à la loi.

Pasteur Hakizimana alias Gihugu, a été arrêté le 03 du mois en cours d’avril, par des agents du service national de renseignement mentionnent des sources locales. Commerçant et membre influent du CNDD-FDD dans cette localité, Gihugu avait été à plusieurs reprises dénoncé par les habitants de la zone Buringa, suite à ces actes de violation de leurs droits. Son arrestation a été bien accueillie par ses victimes, l’un d’eux témoigne. « Gihugu est impliqué  dans plusieurs cas de crimes, dans des arrestations arbitraires des innocents. Les informations qui nous sont parvenues au village 6 indiquent qu’il a été arrêté et emprisonné dans les cachots du Service National de Renseignements. C’est donc une grande joie chez les habitants de la localité. »

Pasteur Hakizimana  qui s’est surnommé lui-même Gihugu  (pays en français) pour souligner sa force, est pointé du doigt aussi dans des coups de détournements d’argent de la communauté. Il dépossède aussi les habitants de Buringa et s’approprie leurs domaines fonciers. « Il est accusé d’avoir détourné  une grosse somme de la coopérative Urumuri mw’iterambere,  plus de 600 millions de BIF. Il a aussi dépossédé deux familles. Il s’est approprié les terres des nommés Butoyi Marc et Bukuru Corneille. » Ajoute une autre source de Buringa.

Malgré cette arrestation, les habitants de Buringa craignent que Pasteur Hakizimana jouisse encore de l’impunité car, « protégé par certaines autorités dont le gouverneur de la province Bubanza » ; affirme cette population.

Ces habitants de Gihanga notamment ceux du village 6 demandent aux autorités habilitées de s’impliquer pour que Gihugu rembourse les 600 millions de BIF qu’il a détourné au sein de leur coopérative.  Ils leur demandent également de contraindre Gihugu de remettre à leurs propriétaires les terres qu’il a confisquées et qu’il soit poursuivi pour les différents  crimes de qu’il a commis.     

 

……………….

Photo : Bureau de la commune Gihanga

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1103 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech