Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Victime d’un enlèvement, un membre du parti CNL est incarcéré injustement à la prison centrale de Mpimba

Un membre du parti CNL de la colline Musagara, en commune et province de Muramvya, est détenu à la prison centrale de Mpimba depuis une semaine. Ses proches craignent pour sa sécurité d’autant plus qu’il a été arrêté chez lui, aux allures d’enlèvement, la nuit du 18 septembre courant par trois policiers accompagnés par un ancien député du parti CNDD-FDD.

Ce membre du parti CNL de la colline Musagara s’appelle Honoré. Il vit de l’extraction du sable dans la rivière Nyabukongoro. Il a été arrêté à son domicile  la nuit du 18 septembre courant vers 20h par trois policiers à bord d’un véhicule de type Probox. Ce véhicule était conduit par Remegie Bazirahomponoye, un ancien député du parti CNDD-FDD élu dans la circonscription de Muramvya, qui est aussi membre du conseil communal et fait partie des 15 notables collinaires récemment élus dans cette fonction. Ils étaient guidés par un ami à Honoré, dont on ignore encore le nom, résidant sur la colline Mirinzi de la commune Muramvya. Ce dernier avait le rôle d’appeler son ami Honoré pour qu’il puisse sortir de la maison sans aucune inquiétude.  

Selon nos sources sur la colline Musagara, Honoré est sorti de sa maison juste après avoir entendu son ami l’appeler. Et, à ce moment, ils lui ont été ligoté les bras et les jambes et l’ont embarqué dans ce véhicule de type Probox dont la plaque était masquée. Les habitants de la localité, après avoir vu qu’Honoré vient d’être enlevé et embarqué dans un véhicule effrayant, ils ont alerté tout monde. Le véhicule en question a été arrêté au niveau du centre de Bugarama et ils ont passé la nuit au cachot de cette zone.

Pour les proches de la victime, le leur serait retrouvé mort n’eut été l’alerte de la population de cette localité : « Nous sommes convaincus qu’ils avaient l’objectif de le tuer. Personne ne peut comprendre pourquoi ils ont pris la direction de Bugarama car, s’ils avaient l’intention de l’arrêter pour qu’il soit interrogé, ils l’auraient mis au cachot du commissariat situé à moins de 2km de son domicile. Il a été sauvé par la population qui a alerté ».  

Le lendemain, après avoir été entendus par le procureur de la république à Muramvya, la victime d’enlèvement a été transférée à la prison centrale de Mpimba  tandis que ses ravisseurs ont été tous relâchés. Ce qui frustre de plus les habitants de la colline Musagara. « Nous avons été surpris de constater qu’il a laissé libres les ravisseurs et emprisonné la victime. Personne ne peut comprendre une telle attitude. Est-ce que le procureur a trouvé que le coupable est Honoré pour que l’ancien député Remegie Bazirahomponyoye soit relâché ? » s’interrogent-ils avec étonnement. 

Ce militant du parti CNL est accusé d’avoir l’intention de rejoindre les groupes armés. Cependant, ces proches demandent qu’il soit libéré sans conditions, d’autant plus qu’ils affirment que l’infraction dont il est reproché est sans fondement.  

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech