Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un albinos de Muyinga sans trace depuis plus d’une semaine

Un jeune albinos de la commune Gashoho en province Muyinga est porté disparu depuis neuf jours. Ses proches perdent de plus en plus l’espoir de le retrouver encore vivant. Ils font recours à l’autorité administrative et judiciaire pour diligenter des enquêtes pour retrouver ce jeune si pas de poursuivre un cas suspect déjà signalé.

Elias Nshimirimana est un jeune albinos âgé de 15 ans. Il habite la colline et zone Burambira. Le dimanche 28 juin dernier, ce jeune a quitté la maison pour se rendre au marché de Mubone. Sur place, il a assisté à des cérémonies avec la population de la place.

Vers 15 heures, selon nos sources à Burambira, ce jeune albinos est rentré à la maison avec ses provisions de marché dont des oignons. Après une petite douche, il est retourné au marché pour continuer à assister aux cérémonies qui ont pris fin vers 19 heures.

A ce moment, poursuivent nos sources, il est revenu à la maison et la dernière personne qui l’a vu est un voisin de la famille. Les parents d’Elias Nshimirimana, eux, sont revenus à la maison vers 20 heures et ne l’ont pas trouvé à la maison. Depuis, ils l’ont cherché partout mais en vain.

Pour le moment, sa famille est à bout et l’espoir de le retrouver encore en vie s’amenuise.  Indique l’un de ses proches. « Nous n’avons aucun espoir de le retrouver vivant, surtout que les albinos sont tués pour être mutilés. Nous demandons à l’autorité ou à tout bienfaiteur de nous aider à chercher notre enfant, ou du moins à retrouver ses restes ».

La famille du jeune albinos demande le concours des autorités pour le retrouver ou diligenter des enquêtes pour retrouver l’auteur de sa disparition. « Il existerait une personne suspecte. Comme il n’y a pas eu d’enquêtes approfondies, c’est pour cela que nous demandons aux autorités de diligenter des enquêtes pour voir si elles aboutissent ». 

Les enfants albinos sont victimes de disparition, d’assassinat et de mutilation des membres. En janvier dernier, un autre enfant albinos a été assassiné et mutilé en province Cibitoke. Ses bourreaux sont toujours incarcérés et n’ont jamais été jugés.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 290 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech