Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Tanzanie : les réfugiés burundais inquiétés par leur prochain regroupement dans un seul camp

Tanzanie : les réfugiés burundais inquiétés par leur prochain regroupement dans un seul camp

Les gouvernement tanzanien et burundais ainsi que le HCR se sont convenus que tous les réfugiés burundais allaient bientôt être transférés du camp de Nyarugusu vers le camp de Nduta. Certains réfugiés burundais pensent que la délocalisation évoquée vise à les séparer des Congolais pour mieux les persécuter. A Nyarugusu comme à Nduta, le rapatriement vers le Burundi se fait aux compte-gouttes.

De janvier à juillet 2023, seulement 405 Burundais du camp de Nyarugusu se sont fait inscrire pour se rapatrier au Burundi, a signalé Humphrey Mrema, responsable de ce camp de réfugiés. C’était au début de ce mois d’août 2023 après la réunion tripartite entre le gouvernement de la Tanzanie, celui du Burundi et le Haut-Commissariat pour les Réfugiés.

Cité par le journal Habari Leo, le chargé des questions des réfugiés au ministère de l’intérieur tanzanien Sudi Mwakibasi a indiqué que les trois parties s’étaient convenues de transférer les réfugiés burundais de Nyarugusu vers le camp des réfugiés de Nduta. Jusqu’à ce mardi 08 août 2023,  ces réfugiés burundais de Nyarugusu n’étaient pas encore délocalisés mais ils ont accueilli la mesure avec tristesse. ‘’Nous avons été surpris mais nous savons que Sudi Mwakibasi n’a jamais été content de l’arrivée des réfugiés burundais depuis 2015’’, indique l’un de ces réfugiés de Nyarugusu. Un autre réfugié estime que c’est la persécution qui se poursuit. ‘’Nous nous insurgeons contre la persécution que nous subissons de la part du gouvernement tanzanien en collaboration avec le gouvernement burundais.’’

Certains Burundais faisant partie des organes dirigeants des réfugiés à Nyarugusu estiment que la mesure de les conduire à Nduta vise à les séparer des réfugiés congolais pour mieux bafouer leurs droits. Ces réfugiés burundais demandent alors que les textes relatifs aux droits des réfugiés soient respectés.Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, la Tanzanie abrite actuellement plus de 250 mille réfugiés dont plus de 140 mille Burundais. 

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 218 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech