Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Qui veut la peau du Docteur Sahabo et de son avocate?

Un plan d'élimination physique du Dr Christophe Sahabo serait en cours dans les laboratoires du service des renseignements burundais.  Des sources fiables révèlent que l'agent de renseignements, Joseph Mathias Niyonzima dit Kazungu, travaillerait également sur un éventuel empoisonnement de l'avocate du Dr Sahabo, Maître Sandra Ndayizeye, depuis sa cellule à la prison centrale de Mpimba.

 En date du 1er avril 2022, le directeur de l'hôpital Kira Hospital, le Dr Christophe  Sahabo, a été arrêté par l'officier des renseignements Innocent Alfred Museremu sur ordre de la présidence d'Evariste Ndayishimiye. Six mois après, le dossier Kira Hospital prend une autre tournure. Le frère du Dr Christophe Sahabo et l'avocate du Dr, Maître Sandra Ndayizeye ont récemment été arrêtés par les services de renseignements, mais cette fois-ci, par un autre agent dont le tristement célèbre dans des affaires criminelles, le nommé Joseph Mathias Niyonzima alias Kazungu.

D'après des sources fiables proches du dossier, un plan macabre d'élimination physique du Dr Christophe Sahabo serait en cours de discussions sur la table de certaines autorités. L'option qui éviterait de voir la main du pouvoir derrière ce plan, selon nos sources, serait de trouver des individus qui provoqueraient des émeutes violentes à l'intérieur de la prison de Ruyigi au cours desquelles le Dr Sahabo pourrait être tué. Nos sources précisent que dans cette prison de Ruyigi se trouve actuellement un détenu qui travaillait au service des renseignements.

Les planificateurs voudraient également régler leurs comptes à l'avocate Sandra Ndayizeye. D'après nos informations, l'empoisonnement aurait été décidé pour se débarrasser de la fille de l'ex Président du Burundi Domitien Ndayizeye. Tous ces deux plans, confirment nos sources, ont été confiés à l'agent de la documentation surnommé Kazungu. Le même qui a arrêté Maître Sandra Ndayizeye et le frère du Dr Sahabo.

Selon toujours nos sources, le premier officier de renseignements en charge de cette affaire, Alfred Innocent Museremu, aurait déjà été démis de toutes ses fonctions au sein du service national de renseignements. Son poste de chef  de département des opérations extérieures serait déjà occupé par un autre.

Par ailleurs, Museremu serait également visé par une enquête même si notre source ne parvient pas à établir de lien avec le rôle de ce dernier dans l'affaire Kira Hospital. Le plus urgent, alerte notre source, c'est de stopper ce plan criminel contre ces deux détenus.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 311 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech