Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le délabrement du cachot pour femmes de Bwiza menace la santé des femmes y détenues

Le cachot pour femmes de la zone Bwiza ne respecte pas les normes et une grande partie de son toit n’est pas couverte. Souvent, les femmes y détenues passent la nuit dans ce cachot à ciel ouvert au risque d’attraper différentes maladies.

Ce cachot de la zone Bwiza se trouve à la quatrième avenue, non loin d’une structure de santé dénommée ‘’ Maison médicale’’. Selon les habitants de la zone Bwiza, ledit cachot n’a ni toiture ni porte. Les détenus sont exposés au soleil sans aucune protection. « L’endroit où sont emprisonnées les femmes et les filles est un hangar qui n’a ni toit ni porte. Il est aussi dépourvu de fenêtres. Plus étonnant,  les détenus n’ont ni protection ni couverture pour se protéger contre le soleil accablant. Imaginez-vous quelqu’un qui passe une journée sous le soleil durant cette période d’été sans aucune couverture. C’est vraiment hallucinant ». S’indigne cet habitant.

Selon le règlement, personne ne devrait rester longtemps dans ce cachot. Mais, les détenus y passent souvent la nuit, voire des jours, alors que les bâtiments de cette maison carcérale ne remplissent pas les normes.  « Ils passent des nuits à cet endroit. Moi,  je m’y suis rendu hier car j’avais une personne emprisonnée là- bas. J’ai appris qu’il y avait des détenues qui venaient d’y passer 2 jours, d’autres presque une semaine. Cela m’a tellement étonné car il est inconcevable qu’on emprisonne des gens dans un endroit sans toiture. Je me demande ce qui pourrait arriver aux détenues pendant la saison pluvieuse.», précise notre témoin.

Les habitants de la zone Bwiza font savoir que les prisonniers de ce cachot risquent d’attraper des maladies suites à ces mauvaises conditions de détention.

A ce propos, la rédaction de la RPA n’a pas pu joindre l’administrateur de la commune Mukaza,  Rénovat Sindayihebura, pour qu’il s’exprime là- dessus.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 148 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech